Incarnez un chat et vivez dans l'un des Clans !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les apparances sont parfois trompeuses... Volcan Noir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vent de l'Aube✸ Baigné par la lumière ✸


Wanna be anarchy ?Messages : 40

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Lumière
Relations du Chat:

MessageSujet: Les apparances sont parfois trompeuses... Volcan Noir.   Dim 31 Juil - 19:23

Volcan Noir







Nom : Volcan Noir
Surnom : /
Sexe : Masculin
Age : 48 lunes
Clan : La Forêt, lala la lala ! ♫
Rôle : Lieutenant
Caractère :

Souvent froid et distant, ne vous laissez pas avoir à ce qu'il veut vous montrer. Patient, il se montre capable de nombreuses choses. Il peut occuper les chatons pendant des heures ou bien entraîner un apprenti sans presque jamais s'énerver. Presque, oui, car quelqu'un qui ne s'énerve jamais n'existe pas vraiment, n'est ce pas ? Ne poussez jamais Volcan Noir à bout, il peut se montrer très aggressif à ces moment-là, même si son calme persiste dans sa colère. Il n'hésitera pas à tuer dans ces moment-là. Mis à part ça, le lieutenant obéira toujours aux ordres de son chef, sauf si ceux-ci s'avèreraient complètement farfelus ou impossible à réaliser. Son regard glacé font souvent peur aux autres félins. Ils sont tous persuadés qu'il voudra prendre la tête du Clan de la Forêt par la force et tuera de lui-même la meneuse. Mais ont-ils raison ?


Physique :

Spoiler:
 

D'assez grande taille, Volcan Noir possède aussi le pelage mi-long. Argenté et rayé, voilà l'ensemble de son pelage. Il brille également sous le soleil et sous la lune, preuve qu'il est en bonne santé et qu'il fait tout pour l'être ou le paraître. Son cou et l'autour de ses yeux sont plus foncés que le reste du corps, tandis que ses joues sont plus claires. Il possède également de petites chaussettes plus claires à chacune de ses pattes. La base de sa longue queue toufue est aussi plus claire. Sur son oreille gauche se trouve une petite entaille, preuve d'un combat que Volcan Noir n'oubliera jamais... Le haut de ses oreilles est presque noir, et ses yeux sont turquoise clair, assez glacials par moment.

Histoire :

- Alors chaton, toujours envie de rester ?
- Ouais ! Déjà, pourquoi t'es là ? Ta mère, elle est dans le Clan ennemi !
- C'est vraiment n'importe quoi ! De quel droit on accepte les Clans-mélés ? Ah, si je le pouvais, je ferais qu'une bouché de ce petit...


Patte Noire ignora la suite, et apporta de la mousse imbibée d'eau à une ancienne qui n'arrivait plus à marcher. Il avait proposé d'aider, de lui-même. Il ne supportait pas les railleries des guerriers, elles le blessaient même s'il n'y faisait pas attention. Sa mère adoptive lui avait toujours dit qu'il fera un bon guerrier au Clan de la Forêt, mais le chaton argenté en doutait. Pourquoi il n'était pas resté au Clan des Montagnes, avec sa mère, ses soeurs et son frère ? Il secoua la tête pour se sortir de ses pensées. Alors qu'il sortait de la tanière des anciens, une petite femelle couleur neige arriva à sa rencontre ; elle était la fille de sa mère adoptive, et il la supportait assez bien.

- Patte Noire, Patte Noire ! lança-t-elle. On va être des apprentis bientôt ! C'est génial !
- C'est vrai ? demanda le chaton argenté, une lueur nouvelle dans les yeux.
- Pourquoi je te mentirais ? Allez ! C'est pour bientôt ! Viens, on va faire de notre mieux pour prouver qu'on sera de bons apprentis !

X-X-X

- Alors que sens-tu ?
- Un campagnol est passé par là, mais depuis un moment… Je sens aussi l’odeur des oiseaux…


Patte Noire venait d’être nommé apprenti sous le nom de Nuage Noir. Son mentor venait de l’emmener en patrouille, avec sa sœur adoptive et son mentor.

- C’est tout ? demanda le mentor.
- Oui… Non… Il y a autre chose… Un chat du Clan des Montagnes !

Tous retinrent leur souffle. Un bruissement se fit entendre non loin de là. Les guerriers sortirent leurs griffes, près à sauter sur l’intrus. Alors les buissons s’écartèrent, pour faire apparaître un… vieux chat essoufflé.

- Ouf, je crois que je me suis trompé de chemin…
- Feuille de Menthe ? C’est toi ? Ca fait une éternité que je ne t’ai pas vu !


Nuage Noir regarda son mentor, l’air interdit. Il avait des liens avec un membre du Clan des Montagnes, ou quoi ? Voyant la mine déconcertée de son apprenti, le guerrier annonça que, quand il était encore un jeune apprenti, il s’était perdu dans le Bois des Disparus. Alors Feuille de Menthe était venu et l’avait ramené au camp du Clan de la Forêt. Depuis lors, il l’avait revu pendant les Assemblées, et avait sympathisé avec lui. Le chat des Montagnes ria, puis il annonça d’une voix douce et pleine de sagesse :

- Ca fait vraiment longtemps que je ne t’ai pas vu. Je suis maintenant un ancien, et j’ai changé de nom : Je m’appelle Manque de Dent.
- Manque de Dent ? Drôle de nom !
- Oui, en fait, lors d’une patrouille, nous avons chassé un lapin. J’ai mordu dedans, mais les Bipèdes avaient placé sur lui quelque chose de rond, brillant et dur. J’y ai laissé quelques dents…


L’apprenti argenté ne put s’empêcher de pouffer. Décidément ! Le Clan des Montagnes semblait compter quelques félins bien étranges ! Le mentor prit soudain l’air sérieux, avant d’ajouter, à l’intention de Manque de Dent :

- Mais que fais-tu sur notre territoire ? Tu n’as rien à faire ici !

Il semblait à Nuage Noir que chaque mot pesait sur le cœur de son mentor.

- Je me suis un peu perdu, comme toi jadis, répondit l’ancien en riant. Je pensais sortir pour respirer de l’air frais et me dégourdir les pattes, mais j’ai perdu mes repères, depuis le temps !

Nuage Noir sourit une deuxième fois. Vraiment ! Cet ancien était très drôle ! Dommage qu’il ne fasse pas partie du Clan de la Forêt…

- Si tu veux, on peut te ramener dans ton camp, proposa le mentor.
- Je ne vais pas refuser.

C’est ainsi que la patrouille escorta l’ancien dans les territoires des Montagnes…

X-X-X

- C’est étrange… Tu me rappelles quelqu’un. Te nommerais-tu Nuage Noir ?
- Euh, oui… Pourquoi ?


Pendant qu’ils cheminaient dans le Bois des Disparus, Manque de Dent regardait l’apprenti avec attention. Lui se demandait bien pourquoi…

- Alors… Tu es l’enfant d’Orage d’Ambre et Queue Blanche ?

En entendant le nom de son père, les oreilles de Nuage Noir frémirent.

- Je connais tes parents, et je connais leur histoire…
- Leur histoire ? C’était quoi ?
- Je l’ai déjà racontée à ton frère et tes sœurs… Et je me suis promis que je te la raconterai.



« Un vent frais soufflait sur la vallée. Les seuls bruits entendus étaient le bruissement du feuillage des plantes environnantes, ainsi qu’une chouette, hululant dans la fraîcheur de la nuit.
Mais un panache blanc se détacha des buissons, pour venir a milieu de la clairière illuminée par une demi-lune. Au center de la zone déboisée se trouvaient quatre arbres ; des platanes. Âgés, à en voir leur taille et l’aspect de leur écorce. Une large pierre se détachait dans l’obscurité pour former un promontoire.
Un chat roux à la queue blanche s’avança dans la zone à découvert. Le félin regarda autour de lui, puis se cacha à l’ombre du grand rocher. Il semblait attendre quelque chose ; ou quelqu’un. Ses deux yeux bleus surprirent un mouvement furtif à la lisière de la forêt. Était-ce un guerrier ennemi ?
Une jeune chatte sortit des buissons. Noire de la tête aux pattes, son pelage, cependant, comportait quelques petites taches de couleur ambre. De ses grands yeux verts, elle observa la clairière avec inquiétude. Ce fut à ce moment-là que le grand chat roux se leva pour rejoindre l’intruse. Les deux félins se touchèrent le museau tendrement, puis s’assirent côte-à-côte.
Le jeune mâle observa avec attention le ventre de sa congénère : Il le savait, les petits n’allaient pas tarder à naître. La femelle sombre avait levé la tête, humant la brise qui passait.

- Le vent…

Le rouquin la regarda d’un air interrogateur. Jamais elle ne disait de choses étranges. Surtout, elle avait un don : Elle semblait voir l’avenir ; chaque chose qu’elle disait reflétait une part de vérité. Le jeune félin en était sûr : Elle était reliée au Clan des Étoiles.

- C’est étrange… Des senteurs que je ne connais pas viennent par ici. On dirait des chats… Mais ils ne viennent pas de nos Clans. Ce ne sont ni des solitaires, ni des chats errants, ni des domestiques. J’ai l’impression… Qu’ils viennent d’autres Clans.

Le chat roux ouvrit de grands yeux, tellement que l’on put croire qu’ils allaient sortir de leur orbite. Des félins d’autres Clans ? C’était impossible ! Il avait toujours cru que les Clans de la Forêt Noire étaient uniques. Ils n’étaient donc pas seuls ? Le jeune mâle était excité à l’idée de les rencontrer, de connaître leurs coutumes, leur histoire, leur organisation. Mais il se déçut lui-même : Il ne pourrait pas voyager pour les rencontrer.

- Mais ils sont lointains, ajouta la chatte sombre. Queue Blanche…

Il y eut un silence. Queue Blanche, le mâle, avait baissé les oreilles. Ses doutes étaient confirmés ; Ces chats étrangers habitaient bien loin d’ici. Cependant, le rouquin le sentait : la jeune reine voulait lui dire autre chose. Le mâle à la queue de neige se rapprocha un peu plus de la femelle, pour lui murmurer à l’oreille :

- Je t’écoute, Orage d’Ambre.
- Ce vent…
est froid, avoua la guerrière. Et dans ces odeurs de chats se mêle l’odeur de la peur. Quelque chose de grave arrivera prochainement.

Queue Blanche hocha la tête, toujours les oreilles basses. Son long panache léger comme le coton se mit à battre l’air violemment. Orage d’Ambre avait parlé. Toutefois, la chose qui viendra sera une mauvaise nouvelle.
Une très mauvaise nouvelle. »



- Vraiment, très mauvaise. Le jour de la naissance de tes frère et sœurs et toi, la guérisseuse du Clan des Montagnes n’a rien pu faire. Ton père, fou de rage, t’a emporté dans le Clan de la Forêt, pour laisser les trois autres en compagnie de Fleur d’Orchidée.

Nuage Noir écarquilla les yeux. Sa vraie mère… était morte ? Et son père le savait ! Pourquoi ne lui avait-il jamais rien dit ? S’il l’avait fait… L’apprenti n’aurait pas passé la plupart de son temps à regretter de ne pas être dans le Clan des Montagnes ! Soudain, il pensa au reste de sa famille, son frère et ses sœurs… Une question voulait à tout prix sortir de sa gueule…

- Et… Mon frère et mes sœurs, comment vont-ils ?
- Pas trop mal,
répondit Manque de Dent, l’air bienveillant. Ils sont devenus apprentis pas plus tard que ce matin.
- Ca alors, moi aussi !
- Tu connais leur nom ?
- Euh…
- Ton frère se nomme Nuage de l’Aube, tandis que tes sœurs ont comme nom Nuage d’Hivers et Nuage d’Emeraude.


Les yeux de l’apprenti brillèrent. Il aurait tant voulu les rencontrer ! Il voulut demander à l’ancien s’il pouvait aller les voir en allant au camp, quand soudain un cri se fit entendre, et un félin au pelage brun foncé arriva devant la patrouille en glissant sur des feuilles mortes.

- On nous attaque ! il se tut, ses yeux se plissèrent, puis il reprit : Manque de Dent ? Que font ces chats du Clan de la Forêt ici ?!
- Je me suis perdu en voulant me dégourdir les pattes, et je me suis retrouvé dans les territoires du Clan de la Forêt. Ces félins ont été bien gentils : Ils m’ont ramené ici et m’emmènent jusqu’au camp. Que se passe-t-il donc ?
- Justement ! C’est le Clan de la Forêt ! Il attaque notre camp !


Nuage Noir s’indigna, malgré les protestations de son mentor pour le faire taire.

- Mais le chef n’a jamais demandé d’attaquer ! C’est quoi ces histoires ?!
- Les félins qui nous attaquent racontent que l’un de nous a volé une proie devant leur nez. Je ne sais pas si je dois les croire…
- Mais c’est pas une raison pour attaquer !


L’apprenti secoua la tête. Il ne comprenait vraiment pas. Jamais les membres de son Clan feraient une chose pareil ! Fou de rage, il se retourna et courut dans la forêt, ignorant l’appel de son mentor. Il voulait être sûr que le chef n’avait rien fait pour attaquer le Clan où vivait le reste de sa famille !

X-X-X

Rentrant au camp, le chat argenté posa une proie sur le tas de gibier ; en entrant dans la tanière du chef, celui-ci ne voulut rien lui dire. Depuis cet évènement, la paix semblait revenue et bien des lunes sont passées. Nuage Noir était devenu un guerrier sous le nom de Volcan Noir, et il avait participé à de nombreuses Assemblées. Son frère et ses sœurs étaient respectivement devenus Vent de l’Aube, Rêve d’Hiver et Éclat d’Émeraude. Il avait sympathisé avec son frère et sa première sœur, mais la deuxième ne semblait pas trop l’apprécier. Volcan Noir se demandait bien pourquoi. Il secoua alors la tête pour remettre ses idées en place ; aujourd’hui, il allait recevoir son premier apprenti. Rien que le fait de penser à cela le fit ronronner de plaisir. Une voix attira son attention ; Fleur de Bleuet, une guerrière assez âgée et très expérimentée, venait de l’appeler. Le baptême allait commencer. En deux bonds, le guerrier vint la rejoindre et il cheminèrent côte-à-côte vers le promontoire. Patte Nouvelle, une petite femelle, attendait son baptême, toute tremblante d’excitation. Le chef grimpa alors sur le promontoire et intima le silence. Il commença alors la cérémonie, tandis que Volcan Noir sentait le fierté bouillonner en lui.

- … Désormais, tu t’appelleras Nuage Nouveau, et ton mentor sera Volcan Noir !

Le guerrier posa son museau sur le front de son apprentie, celle-ci lécha son épaule. Des cris s’élevèrent de l’assemblée :

- Nuage Nouveau ! Nuage Nouveau !

L’apprentie lança un sourire à son mentor. Tous les deux étaient heureux ; Rien ne pouvait détruire cette paix retrouvée…
Rien ?

X-X-X

- Le Clan des Montagnes !

Curieux, Volcan Noir leva la tête alors qu’il pistait une souris. Nuage Nouveau regardait droit devant elle. Son mentor regarda à son tour dans cette direction ; il vit un éclair de fourrure rousse, un écureuil qui lui sauta dessus, l’air effrayé, puis Éclat d’Émeraude apparut, dérapa sur des feuilles mortes et fonça sur son frère. Les deux félins roulèrent ensemble jusqu’à qu’un arbre les arrête.

- Saleté d’écureuil ! lança la guerrière rousse. On dirait qu’il a fait exprès de traverser la frontière !

Elle aperçut Volcan Noir par la suite.

- Oh. Pardon, je retourne dans le Bois des Disparus.

Éclat d’Émeraude se retourna et commença à partir, mais le guerrier argenté l’arrêta :

- Attends !

La femelle s’arrêta net.

- Je veux savoir… Pourquoi tu ne m’apprécies pas ? Je n’ai rien fait de mal !
- Eh bien…


Il y eut un court silence. La guerrière reprit :

- Tu es dans le Clan de la Forêt… Tu es l’un des guerriers ennemis… Je pensais toujours que tu voulais sympathiser avec nous pour endormir notre méfiance et attaquer ensuite… Mais je me faisais des idées !

Volcan Noir ronronna de bonheur. Il s’était réconcilié avec sa sœur, il ne pouvait pas être plus heureux ! Mais ce bonheur n’allait pas durer bien longtemps…



- Attention !!
- Fleur de Bleuet ?!


La femelle sortit d’un buisson et sauta sur Éclat d’Émeraude. Les deux roulèrent dans un amas de fourrure et de griffes.

- Fleur de Bleuet, attends ! Elle allait s’en aller !

Elle ne sembla pas l’entendre, et les deux opposants s’enfoncèrent dans la forêt. Volcan Noir et Nuage Nouveau se regardèrent un instant, surpris, puis ils s’élancèrent à la suite des deux femelles pour empêcher le massacre.
Mais c’était trop tard..



- Fleur de Bleuet, qu’as-tu fait ?! Tu n’avais pas à la tuer ! Le Clan ne sera pas content !
- Et si je dis que c’est TOI qui l’a tuée ?
- Quoi ? On ne croira pas une chose pareille !
- Croire un lieutenant pur sang ou un guerrier sang-mêlé qui n’a jamais trouvé sa place au sein du Clan ? D’après toi, que choisiront-ils ?


Volcan Noir hoqueta. Il avait toujours pensé que Fleur de Bleuet était une membre loyale du Clan. Elle n’était donc pas digne de confiance ? La lieutenante se pencha vers Nuage Nouveau, et, les yeux plissés, lui dit :

- Ne t’avises pas de raconter ce que tu as vu. Sinon, tu sais ce qui t’arrivera.

Sur ces mots, elle repartit vers le camp du Clan de la Forêt. Volcan Noir resta penché au dessus du corps d’Éclat d’Émeraude, trop choqué pour dire quelque chose. Deux félins venaient d’arriver ; Vent de l’Aube et Rêve d’Hiver étaient là, ils regardaient tour-à-tour leur frère et leur sœur morte.

C’est un rêve… Oui… Je vais bientôt me réveiller !

X-X-X

- D’abord, Éclat d’Émeraude, ensuite Nuage de Chêne… Mais serait-il devenu fou ?
- Chut ! Le voilà.


Volcan Noir tenta d’ignorer les guerriers qui parlaient et se dirigea vers le promontoire. Cela faisait trois lunes que Fleur de Bleuet avait tué Éclat d’Émeraude ; après ça, la lieutenante avait refait un meurtre, elle avait de nouveau accusé Volcan Noir. Depuis, les félins du Clan ne lui faisaient plus confiance. Certains parlaient même de le bannir. Le guerrier déglutit difficilement à cette pensée. Soudain, le cri du chef attira son attention. Il se rappela qu’aujourd’hui, Nuage Nouveau devenait une guerrière. Son mentor se faufila au pied du promontoire, ignorant les regards méprisants.

- Moi, commença le meneur, [insérez nom ici], chef du Clan de la Forêt, j’en appelle à nos ancêtres pour qu’ils se penchent sur cette apprentie. Elle s’est entraînée dur pour comprendre les lois de votre noble code. Elle est maintenant digne de devenir un chasseur à son tour.
» Nuage Nouveau, promets-tu de respecter le code du guerrier, de protéger et de défendre le Clan, même au péril de ta vie ?
- Oui.
- Par les pouvoirs qui me sont conférés par le Clan des Étoiles, je te donne ton nom de chasseur : Nuage Nouveau, à partir de maintenant tu t’appelleras Aube Nouvelle. Nos ancêtres rendent honneur à ton courage et à ta détermination, et nous t’accueillons dans nos rangs en tant que guerrière à part entière.


Le Clan se mit alors à hurler son nouveau nom. Malgré le mépris des autres, Volcan Noir ressentait une certaine fierté. Le Clan commença à se disperser, mais une voix arrêta les félins :

- Attendez ! J’ai… j’ai encore quelque chose à dire !

Tous se retournèrent vers Aube Nouvelle, surpris. Ils se rassirent au pied du promontoire.

- Je tiens à avouer… Oui, Volcan Noir était un bon mentor. Il m’a bien tout apprise… La chasse… comment attaquer, comment me défendre… J’ai tout bien appris comme il le fallait, oui… J’ai du attendre trois lunes… Trois longues lunes, mais… Maintenant que je suis guerrière, que je sais me battre et me défendre, je peux l’avouer… Éclat d’Émeraude, Nuage de Chêne… Ce n’est pas Volcan Noir qui les a tués. – Des murmures s’élevèrent de l’assemblée – Non, j’étais présente pendant les deux meurtres, elle m’avait menacée pour que je ne dise rien… Ce n’est pas Volcan Noir qui les a tués, non, non, non… C’est… FLEUR DE BLEUET ! C’EST ELLE LA COUPABLE !
- Quoi, tu insinues que j’ai menti ?!
cracha la lieutenante.
- REGARDEZ ! REGARDEZ-LA ! ELLE RECULE ! ELLE A LES OREILLES BAISSEES ! C’EST LA PREUVE QU’ELLE VOUS A TOUS MENTIS !

La tension était palpable. Les félins étaient tous prêts à sauter sur Fleur de Bleuet. Soudain, il y eut… une musique flottant dans l’air ?

- Une musique de Corneille ! Diversion !

La lieutenante détala d’un coup. Aube Nouvelle reprit de plus belle :

- RATTRAPONS-LA, NE LAISSEZ-PAS CETTE HISTOIRE DEVENIR N’IMPORTE QUOI !

Elle s’élança à la poursuite de Fleur de Bleuet, suivie de près par Volcan Noir et d’autres guerriers.



Quand Volcan Noir atteignit la Grande Vallée, il put apercevoir Aube Nouvelle et Fleur de Bleuet qui se battaient. La lieutenante était plus expérimentée, mais la jeune guerrière était en meilleur forme et avait plus de force. Qui allait gagner ? Une petite voix souffla à Volcan Noir d’intervenir dans le combat, de se venger de ce que Fleur de Bleuet lui avait fait vivre. Le guerrier argenté courut alors vers les deux femelles, tira Fleur de Bleuet par la peau du cou et cria :

- C’est à moi de combattre ! C’est à moi de ramener la paix !

Les deux opposants roulèrent dans l’herbe, combattant de toutes leurs forces. La lieutenante voulut lui porter un coup mortel ; il l’esquiva, mais son oreille fut griffée jusqu’au sang. Un cri appela Volcan Noir ; Aube Nouvelle courait vers eux. Le guerrier argenté voulut lui dire de ne pas s’approcher, mais il eut le souffle coupé ; Il tombait dans un précipice. Son ancien apprentie le rattrapa à temps par la peau du cou et le hissa sur la terre ferme. Fleur de Bleuet avait agrippé ses griffes au bord du gouffre. En bas se trouvait la Mare aux Blaireaux. Mais une chute de cette hauteur pouvait briser la nuque d’un guerrier.

- Fleur de Bleuet ! lança Volcan Noir. Pardonnes ce que tu as fait au Clan, à moi, je te sauverais de cette mort certaine.
- Pour renoncer au poste de chef et me faire bannir ?
cracha la femelle. Jamais ! Plutôt mourir !

Elle lâcha sa prise et tomba. Volcan Noir détourna les yeux pour ne pas la voir s’écraser au sol. Aube Nouvelle regardait son ancien mentor.

- Le chef t’a trouvé un bon nom, lança ce dernier. Une aube nouvelle a maintenant commencé !

X-X-X

- Que tous ceux en âge de chasser s’approchent pour une assemblée du Clan !

Les félins se rassemblèrent, surpris. Que voulait donc leur chef ? Ils se rappelèrent alors qu’il devait nommer un nouveau lieutenant.

- Fleur de Bleuet est maintenant morte, il me doit de nomme un nouveau lieutenant. J’annonce ma décision devant le Clan des Étoiles, afin que les esprits de nos ancêtres l’entendent et l’approuvent. Volcan Noir sera le nouveau lieutenant du Clan de la Forêt.

Le Clan acclama le nouveau lieutenant. Lui était bouche bée.

Alors… Tout le Clan me refait confiance ?

- Je ne vous décevrais pas ! Je ferais de mon mieux pour protéger mon Clan !






Le code du règlement ? Vous vous moquez... De MOI ? What a Face

_________________

Comme la Terre et la Mer...
Le Jour, la Nuit...
Le matin, à l'Aube,
Le soir, au Crépuscule,
Ils finissent toujours par se rejoindre.
Mais tout est relatif.




Les apparances sont parfois trompeuses... :
 


Attention !:
 


Dernière édition par Petit Crépuscule le Ven 26 Aoû - 18:38, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Soleil๑ Tout au fond du lac ๑✖


Wanna be anarchy ?Messages : 42
Age : 19

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan du Lac
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Les apparances sont parfois trompeuses... Volcan Noir.   Lun 1 Aoû - 14:03

bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ltdcs.forum-canada.net/
Vent de l'Aube✸ Baigné par la lumière ✸


Wanna be anarchy ?Messages : 40

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Lumière
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Les apparances sont parfois trompeuses... Volcan Noir.   Ven 26 Aoû - 18:45

J'ai fini ! \o *lueur triomphale dans les yeux*

Quelques incohérences dans l'histoire (Mise à part la débilité que j'y ai mise) avant la validation ? x)

_________________

Comme la Terre et la Mer...
Le Jour, la Nuit...
Le matin, à l'Aube,
Le soir, au Crépuscule,
Ils finissent toujours par se rejoindre.
Mais tout est relatif.




Les apparances sont parfois trompeuses... :
 


Attention !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poison d'Amour✖ Perdu dans la forêt ✖
mafieuse insomniaque



Wanna be anarchy ?Messages : 208
Age : 19
Localisation : Dans un endroit inconnu que seul un Panda avec son bambou chéri peut connaître. \o/

Feuille de personnage
Pseudo : Panda.
Clan: Clan de la Forêt
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Les apparances sont parfois trompeuses... Volcan Noir.   Sam 27 Aoû - 15:41

J'ai tout lu, j'aime beaucoup ton histoire :D
T'aurais pu te valider toute seule hein XD

_________________

Poison d'Amour
Guerrier du Clan de la Forêt.
"Je deviendrais le meilleur guerrier de la forêt."



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Wanna be anarchy ?

MessageSujet: Re: Les apparances sont parfois trompeuses... Volcan Noir.   Aujourd'hui à 11:33

Revenir en haut Aller en bas
 

Les apparances sont parfois trompeuses... Volcan Noir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Cat :: Archives :: Anciennes présentations-
Sauter vers: