Incarnez un chat et vivez dans l'un des Clans !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Balade Solitaire (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage de Baie✖ Perdu dans la forêt ✖


Wanna be anarchy ?Messages : 4

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Forêt
Relations du Chat:

MessageSujet: Balade Solitaire (Libre)   Lun 7 Fév - 5:23

Balade Solitaire
Libre


Ainsi va la valse du vent


Ce matin là, Nuage de Baie se réveilla avant les autres apprentis, comme d'habitude. Elle avait dormit comme une bûche - ce qui n'était pas rare - et n'avait fait aucun rêve. Enconre une fois de plus quelque chose d'étrange, elle qui d'habitude ne pouvait s'empêcher de faire le même rêve... Elle revoyait sans cesse son père mourir devant ses yeux. Parfois, la scène changeait. Il n'y avait pas de serpent, mais du sang en abondance, surtout sur son pelage, alors que le corps du vétéran était grafigné par les griffes d'un chat... Ses griffes. En fait, tout revenait au même : C'était à cause d'elle qu'il était mort, et seule elle le savait...

Bref, ce matin là comme à chaque matin, elle était réveillée avant les autres. Elle s'étira quelques instants, baillant à s'en décrocher la mâchoire, dévoilant ses petits crocs blancs. Elle regarda les autres, et à son plus grand bonheur, ils étaient tous là, encore endormis. Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt!, se dit-elle, souriant, regardant ses amis. En fait, ''amis'' n'était pas un très bon terme. Oh oui, elle avait des amis, et elle appréciait leur présence, enfin, quand leur présence était utile. Elle détestait ces genres de parleurs-pour-ne-rien-dire, qui ne faisait que gâcher le silence parfait. Mais Nuage de Baie n'avait rien contre de vrais amis qui disaient quelques paroles bien placées, utiles, et surtout de temps en temps. Elle sortit donc en dehors de la tanière des apprentis, avant de voir pour la première fois ce jour naissant.

Le soleil n'était pas encore tout à fait levé, alors que le ciel, entre la nuit et le jour, était d'un magnifique mauve lavande. L'air était frais, pas très froid, et aucun bruit ne se faisait entendre. Parfait, se dit-elle. Des petits flocons de neige tombaient par ici et par là, s'accrochant à son pelage roux flamboyant emmêlé, une fois de plus oubliéet négligés, alors que d'autres recouvraient le sol d'une nouvelle couche blanc, après celle qui avait été tassée par les chats. Elle s'ébroua doucement, et se dirigea vers le tas de gibier. Ayant mangé la veille, elle réalisa qu'elle n'avait pas très faim. Tout de façon, il serait bien de garder de la nourriture pour les ancins, et les petits (mais qui avait eu donc l'idée d'avoir des petits dans cette saison pauvre en proie?). La jeune chatte passa devant l'antre de la guérisseuse, Muse Éternelle, chatte au pelage magnifique. Cependant, Nuage de Baie n'avait pas encore réussie à la cerner, et ne savait pas encore si elle l'aimait ou non. Elle jeta un petit coup d'oeil, mais personne n'était là, seulement quelques maigres herbes gâtées par le froid et le vent.

Elle sortit donc du camp, silencieusement pour véiter de réveiller les autres. Visiblement, la patrouille n'était pas encore partie, elle allait pourvoir en profiter pour chasser en toute paix. Dehors, tout lui semblait si calme... La plupart des chats n'aimaient pas la saison des neiges. Pour eux, cela ne signifiait que le froid, les maladies et le manque de proies. Nuage de Bai ne voyait rien contre cette saison, car elle trouvait que la neige donnait un effet reposant, comme si toute la forêt était endomie. Le seul inconvéniant était que son pelage roux flammes ne passait pas très inaperçu dans tout ce blanc, mais peut importe, il n'y avait personne. L'apprentie continua donc sa balade, trotinant un peu partout. Elle leva son museau rose pour mieux sentir les odeurs aux alntours. Il lui parvint quelques arômes comme la sève gelée des arbres et... Un écureuil!

Elle vit l'animal roux, qui passait aussi moins inaperçu qu'elle, et ne pu s'empêcher de sourire. C'était donc à ça qu'elle ressemblait dans la neige?! Elle se cacha derrière un arbre qui avait encore gardé quelques feuilles brnues et sèches, et s'accroupie en position de chasse. Sa proie n'avait visiblement rien entendue, et continuait à trotiner, se rapporchant chaque fois un peu plus de l'arbre. L'écureuil fit quelques bonds avant de saisir une noisette qu'il commença à grignoter. Tout à coup, un bruit parvint des ronces qui se dressaient un peu plud loin, et l'animal releva brusquement la tête. Nuage de Baie choisit ce moment pile pour sauter sur la petite bêbête. Il n'y eu aucun bruit, même pas un couinement, et l'écureuil était déjà mort, dans la gueule de la petite chatte. Nuage de Baie se félicita elle-même, car elle n'était pas très douée pour la chasser à cause de ses pattes pataudes, en plus sur cette neige molle.

Elle regarda aux alentours : Ses pas l'avaient menée au Grand Chêne, endroit qu'elle appréciait bien. D'habitude, il n'y avait pas beaucoup de chats qui venait là, et le silence y régnait. De plus, ce grand chêne avait des racines énormes, qui s'enfoncaient dans le sol gelé et même entre les roches serrées. Il était tellement imposant... Nuage de Baie l'aurait même crue magique... Arrête de penser ces niaiseries!, se dit-elle, mais elle ne pus s'empêcher de laisser courir son imagination. Pouvait-elle grimper là-haut? Sûrement pas avec ses pattes pataudes!

Tout à coup, elle entendit un bruit, et fit volte-face, lâchant sa proie. Elle avait entendue le craquement sec d'une branche dans des buissons auquels il restait quelques feuilles mortes. Elle se détentit lorsqu'elle reconnut l'odeur de son clan, mais elle n'aimait pas du tout cette idée qu'on l'espionnait. Nuage de Baie leva la tête, et dit :
- Qui est là?
Elle se rassit patiemment et attendit que le chat sorte des fourrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poison d'Amour✖ Perdu dans la forêt ✖
mafieuse insomniaque



Wanna be anarchy ?Messages : 208
Age : 19
Localisation : Dans un endroit inconnu que seul un Panda avec son bambou chéri peut connaître. \o/

Feuille de personnage
Pseudo : Panda.
Clan: Clan de la Forêt
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Balade Solitaire (Libre)   Lun 14 Fév - 0:47

Monsieur Poison
décide de partir en balade.


Et encore une matinée qui commençait. Encore une journée lasse et banale qui suivrait. Vraiment, que la vie était longue et difficile ! Jamais Poison d'Amour ne s'était trouvé aussi las que ce matin-là. De toute façon, à quoi cela servait de se lever pour aller servir les autres ? A quoi cela servait de se lever pour aller voir le soleil haut dans le ciel, puis décliner petit à petit ? Parfois, la vie ne sert vraiment à rien. On se demande même pourquoi on existe. Oui voilà, une grande question de la vie ! Pourquoi existait-on ? Comment existait-on ? Qui nous avait créé, nous les chats ? Voilà ce à quoi Poison d'Amour pensait, alors qu'il se réveillait. C'était étrange. Jamais il ne pensait à ce genre de choses d'habitude. Lui, il vivait sa vie, point barre. Maintenant, il se posait bien des questions. Des questions sans vraiment de réponses - il n'en avait pas besoin de toute façon - des questions adressées à lui-même. A quoi cela lui servait de se lever et d'aller avec les autres ? Pourquoi ne pas plutôt jouir de cette liberté incongrue dont lui seul avait le pouvoir ? C'était évidemment ce qu'il allait faire, le monsieur. Alors peut-être que ses questions s'en iront, ou alors qu'elles trouveront des réponses qui leur conviendraient. Mais là, il avait en tout cas besoin de se changer les idées. Il tourna la tête à droite, à gauche, pour remarquer qu'une fois de plus, il était le dernier à sortir de la tanière des guerriers. Flemme, quand tu me prends ! Le guerrier du Clan de la Forêt cligna plusieurs fois des yeux, puis bâilla à s'en décrocher la mâchoire. Il était sur le point de se rendormir. La prochaine fois, se dit-il. La prochaine fois, je me laisserai vraiment aller. Là, j'ai besoin de prendre l'air. Il se leva donc, son corps gris clair parfaitement en harmonie avec les nuages de dehors. Oui, nuages, enfin vous êtes là ! Car Poison d'Amour adorait le mauvais temps. Tout ce qui était gris lui plaisait de toute façon. Un sourire malicieux traversa le visage du guerrier, puis il sortit en trainant la queue.

Une fois dehors, il se remit à bâiller. Il n'avait pas très bien dormi la nuit précédente ; il faisait des rêves affreux, d'horribles cauchemars. Et ce qui était étrange, c'est que jamais le matin il s'en souvenait. Mmh, va consulter un psy toi o.o Enfin bref ! Il étira longuement ses muscles majestueux, faisant rouler ses pattes sur le sol. Ah, que c'était bon ! Il grattait la terre avec ses pattes, comme il aurait lacéré un guerrier ou une proie. Tout à coup, il prit conscience de son geste. Et de ses pensées. Oui, il avait une envie là, maintenant. Il avait une envie étrange, atroce, que les chats - et personne - ne devrait avoir. Il avait envie de tuer. Pourquoi cette envie si étrange le prenait-il ? Pourquoi tout à coup cette haine l'épuisait encore plus ? Il ne le savait pas. Il savait simplement que cette envie le faisait frémir, que ses yeux se perdaient dans le vide à chaque fois qu'il y pensait. Son regard devenait transparent, presque bouleversant. Il regardait, mais il ne voyait pas. Pourquoi un tel sentiment venait transparaître ses pensées, maintenant ? Ce chat était bizarre. Il grattait le sol meuble du Camp, en gardant son désir pour lui. Se contrôler. Rester impassible, pour faire croire qu'il est comme d'habitude. Même si ce n'était pas le cas. Puis, n'y tenant plus, il se mit à courir vers la sortie du Clan. Courir. Pour oublier. Pour oublier cette envie fugace et horrible. Pour oublier ses malheurs, ses réflexions. Courir.
Et démolir.

Ce fut une longue course avec le vent qu'il entama alors. Le souffle des bourrasques le faisait aller plus loin, plus vite, et il aimait cela. Il se prit à sourire à l'inconnu. Quelle sensation étrange l'envahissait encore ! Il se croyait heureux, il se croyait satisfait ; jamais il ne s'étais senti aussi reposé. Reposé mais fatigué. Oui, le contraste est assez effrayant, je vous l'accorde. Ses pensées et sa soif de pouvoir étaient reposées, pourtant lui était toujours aussi crevé. Maintenant, ce n'était plus de tuer qu'il avait besoin. Non. Mais cela, il ne s'en rendait pas compte. Il ne se rendait pas compte du sentiment qu'il n'arrivait pas à identifier, il ne se rendait pas compte de sa signification. Pour lui, l'univers était simplement sous son bon jour, et cela le rendait de bonne humeur. Pourtant, il avait envie de quelque chose, inconsciemment ; non, il avait besoin de quelque chose.

Il avait besoin d'amour.

Alors il regarda le ciel gris de la Saison des Feuilles Enneigées sans comprendre. Il ne comprenait pas. Il ne savait pas. Il s'assit sur un rocher en se léchant les pattes. Il faisait humide en ce moment. A côté de lui, une branche d'un arbre sans feuille baissait la tête comme si elle pleurait, comme si elle devinait ce qu'elle pensait et qu'elle voulait lui chuchoter une parole à l'oreille. Il soupira. Devant, le petit sentier sur lequel il marchait lui faisait face, et au milieu, la carcasse d'un oiseau mort trônait. Elle avait l'air moisie, et Poison d'Amour ne se risqua pas de la prendre ; avec toutes les maladies qui traînaient ! Le Clan n'avait pas besoin des autres, mais il avait besoin de lui ; en l'occurrence, il ne fallait pas qu'il soit malade - ou qu'il meure. De toute façon, il était le guerrier le plus puissant de la forêt, il ne pouvait pas mourir. C'était impossible.

Soudain, il regarda ailleurs. Il avait entendu un bruit, un bruit de pas. Il se leva brusquement, ses sens en alerte, son cœur tapant dans son corps. Non pas qu'il eut peur de quoique ce soit ; il se demandait simplement qui venait le déranger, maintenant. Poison d'Amour passa dans un buisson. Il avait entendu le bruit par ici... Là-bas. Une chatte. Petite. Qu'il connaissait. Relativement bien car c'était son apprentie. Il s'avança en laissant disparaître sa crainte, puis arrivé à son hauteur, parla.

- Nuage de Baie. Il n'y a que toi qui puisse m'espionner quand je glande comme cela.

Il se mit à la regarder. Il l'aimait bien, la jeune chatte ; c'était une des seules de son Clan qu'il supportait.
Et la perspective de rester avec elle le mettait de bonne humeur.


_________________

Poison d'Amour
Guerrier du Clan de la Forêt.
"Je deviendrais le meilleur guerrier de la forêt."



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Fourmi✖ Perdu dans la forêt ✖


Wanna be anarchy ?Messages : 218
Age : 21
Localisation : Ah, tu veux venir me voir ? Comme c'est gentil ! Bon, d'abord, en partant de chez toi, tu prend la première à gauche. Ensuite, la cinquième à droite [ Fais attention, ya priorité à droite sur tout le long de l'avenue ]. Au rond point, tu prend la deuxième sortie, tu continue un peu. Au carrefour, c'est à gauche. Tu continue sur... 200 mètres environ. Là, t'as une pitite maison verte. Tu la voie ? Bien, tu toque. Tu es chez une amie de la tante, de la soeur de ma mère ! Donc tu lui demande comment aller chez la cousine du grand père de mon père. A ce moment là, elle te dit de prendre la cinquième à gauche, puis la troisième à droite. Tu prend ensuite l'autoroute [ A gauche, sinon tu repars dans l'autre sens ]. Tu sors à la sortie 28 ter [ Pas la bis, tu tomberais au Royaume des Morts ! ] Là, tu sors, tu prend au rond point à la huitième sortie. Tu continue sur environ trois kilomètres. C'est une route de campagne ! Et là, tu vas voir une caravane [ Seulement entre le 5 et le 7 juillet 1998, après, elle y est plus ! ] Et là, elle te dit de faire demi-tour, et de refaire tout ce que tu viens de parcourir, et tu atterris chez toi ! Comment, c'est pas là où tu voulais aller ?

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Forêt
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Balade Solitaire (Libre)   Mer 15 Fév - 7:33

[ Je lock ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Wanna be anarchy ?

MessageSujet: Re: Balade Solitaire (Libre)   Aujourd'hui à 12:45

Revenir en haut Aller en bas
 

Balade Solitaire (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Cat :: Archives :: Anciens Rps-
Sauter vers: