Incarnez un chat et vivez dans l'un des Clans !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Become Free ... Or not ? (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lune du Crépuscule✖ Perdu dans la forêt ✖


Wanna be anarchy ?Messages : 12
Localisation : K <333

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Forêt
Relations du Chat:

MessageSujet: Become Free ... Or not ? (libre)   Dim 6 Fév - 20:04

Become Free ... Or not ?
(libre)

Remember ...
Magnifique matin pour cet hiver là.
Même peut-être trop beau.
J'étais seule, là-bas,
Devant un grand bouleau.

Les yeux fixés,
Accompagné d'un amer sourire
Pensant à mes dernières années
Construites autours du rire.


AlOnE ...
Solitude.
Esprit malfaisant, renfermé.
Sombre.
Tristesse.
Mélancolie du Temps qui passe.
Abandonnée.



Time past but Souvenirs stay ...
. Le Temps n'est qu'un vulgaire ennemi sans coeur. Il ne sait rien faire à part prendre les êtres qui nous sont chers. Je ne sais combien de temps j'ai passé à me morfondre de la mort de ma mère et de mon frère. Mais celle qui m'a fait le plus souffrir, c'est celle de mon défunt mentor. Oeil de l'Illusion ... Pourquoi m'as tu abandonnée ?

. Je regarde ce bouleau, dans la forêt. Oui, ce bouleau. Car il n'y a que lui qui soigne mes doutes et mes peurs, ma déroute et mon coeur. Ce doux parfum, cette senteur de légèreté, c'est ce que je recherche au fond de moi. Il faut que je sois plus forte que moi même et je vaincrais enfin le chagrin en moi. Plus forte ... Oui. Je dois le devenir.
Je me lève, inspirant encore l'air emplie de sérénité. Mes yeux se rouvrent difficilement et commencent à observer aux alentours. Mes oreilles se redressent, captant le moindre bruit. Mon pelage tricolore s'hérisse et la paix qui m'avait envahie s'évapore. La sérénité me quitte.

. Je prend un chemin, au hasard. Je ne sais pas où aller. Je n'ai nul part où aller. Non. C'est faux. Je fais partie d'un clan. Il n'empêche que je ne sais où aller. Marcher, peut-être, me permettra de décider.
Mes pattes foulent de sol avec frénésie. Mes coussinets se raidissent. Je grimpe une légère pente dans la forêt, remplie de cailloux et de champignons. Je m'assoie un moment sur une grosse pierre plate et entreprend de faire une toilette rapide et soignée. Mais au bout de trois coups de langues, j'en ai assez. Tant pis. Je finirais plus tard.

. Je saute de la pierre, grimpant toujours sur ce chemin. Une de mes pattes glisse et râpe des pierres pointues. Ma patte saigne. Le sang se met alors à couler. Je feule. Je n'ai pas mal, mais cet incident risque de me gâcher ma journée. Je donne quelques coup de langues sur ma patte, prenant soin de lécher le sang. La plaie n'est pas profonde. Tant mieux. J'attend un petit moment que la croute commence à prendre forme et je continue mon chemin. Seule.

. Tout d'un coup, j'entends un bruit. Tous mes sens en alerte, je finie de grimper la pente. Là, je tombe sur deux apprentis en train de se chamailler. Nuage Noir et Nuage du Soleil. Je lève les yeux au ciel et m'approche d'eux.
- Que faites-vous ici ?
Ma voix parait peut-être dure et glacée mais je m'en fiche. Je veux savoir ce que ces deux avortons font ici. Et tout de suite ! Je les regarde tour à tour, droit dans les yeux, attendant qu'un des deux dédaigne répondre.

. C'est le jeune Nuage du Soleil, un apprenti au pelage or, qui ouvrit la gueule en premier et qui répondit en bombant le torse:
- On pourrais te poser la même question, hein ?
Son ton est ironique, certes, mais tout aussi insolent.
Nuage Noir sourit à son ami et dit à son tour:
- Moui c'est vrai. Que faisais-tu toi ?
Je les regarde puis feule:
- Là n'est pas la question, jeunes novices. Comment se fait-il que vous n'êtes pas avec vos mentors pour votre entrainement ?

. Nuage du Soleil et Nuage Noir se regardent et répondent d'une même voix et d'un air malicieux:
- Nos mentors nous ont dis que nous ne nous entrainerons pas aujourd'hui !
Je les regardent à nouveaux et feule encore:
- Le mensonge n'est que le vecteur des ennuis. Souvenez-vous en.
Et, sur ces dernières paroles, je passe au milieu des deux novices, qui me regardent éberlués. Puis, Nuage Noir demande à Nuage du Rossignol:
- Dis, ça veut dire quoi "vecteur des ennuis" ?
Pauvre sot.

. La suite de mon chemin n'est pas plus agréable. Des épines commencent à envahir le chemin et je dois faire attention où je pose mes pattes. Tout d'un coup, j'entends un rugissement sourd. Je regarde de tous côtés. Et j'aperçois alors, caché dans un buisson, un grand chien, qui me regarde avec faim. Je feule et recule. Toute seule, face à ce chien ? Pff aucune chance ! Aucune. C'est alors que j'entends un bruissement derrière moi. Je regarde dans un fourré où deux yeux amicaux me regardent. Puis, un chat surgit devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans22.forumperso.com
Muse Eternelle✖ Perdu dans la forêt ✖
mafieuse emmerdeuse



Wanna be anarchy ?Messages : 238
Localisation : Pitit curieux va. ♥

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Forêt
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Become Free ... Or not ? (libre)   Mar 26 Avr - 15:52

Alors ça. Vraiment, Muse Eternelle n’en revenait pas. Jetant un regard perplexe au ciel, elle avisa la légère couche de givre qui bordait l’entrée de sa tanière, stupéfaite d’un tel temps à cette période de l’année. Pourtant, le dégel était déjà bien avancé, comment se pouvait-il que … ? Battant des cils avec surprise, elle fit volte face et se réenfonça dans l’obscurité de sa tanière, réfléchissant. Un présage du Clan des Etoiles ? Mh non, trop peu plausible, il se l’était fermé assez longtemps pour ne pas l’ouvrir maintenant. Un simple dérèglement climatique ? Déjà nettement plus réaliste. L’annonce d’une nouvelle ère glaciaire ? Quelle joie. En tout cas ça ne présageait rien de bon, puisqu’elle allait se geler les pattes toute la journée. Merveilleux. Avec un léger grognement, la guérisseuse se mit à farfouiller dans ses plantes, cherchant en vain une raison de ne pas sortir, et trouva plutôt celle, évidente, de pointer son nez dehors, en fait, vu que ses réserves avaient mal tenu l’hiver. Avec un grommellement, elle maudit le Clan des Etoiles, vu qu’à défaut d’y croire vraiment, elle se déchainait volontiers dessus, puis sortit de sa tanière en grommelant quelques imprécations, s’apprêtant à quitter le campement pour partir à la recherche de quelques plantes, bien qu’avec le givre, c’était une véritable opération suicide. Ce faisant, elle releva la tête et … percuta un matou de plein fouet. Pensant d’abord à une simple collision, elle réalisa soudainement que le félin en question avait les griffes sorties et feula violemment en envoyant sa patte en plein dans son visage sans vraiment voir ce qu’elle faisait. Tiens, elle sentait une cavité, l’oreille peut-être ? Allait ça fera l’affaire. Enfonçant violemment sa patte dedans après avoir sortit les griffes, elle plaqua le félin au sol et l’immobilisa rapidement en appuyant une patte ferme sur sa gorge. Ahah, on fait moins le fanfaron maintenant qu’il suffit d’une connerie pour que je te fasse éclater la gorge, hein ? Mais quels cons ces jeunes, puisque oui, en effet, c’était un jeune. Un certain Nuage du Soleil d’ailleurs, avec qui la guérisseuse avait quelques différents et qui prenait un malin plaisir à l’emmerder, bien qu’il ne soit jamais allé jusqu’à l’attaquer de la sorte. Décidant que le temps de la patience et de la diplomatie – ahaha … x) – était résolue, elle se pencha vers lui :

« Apparemment on s’est mal compris toi et moi. Je t’ai dit de me foutre la paix une fois, tu es revenu foutre le Bronx dans mes plantes. Irritant. Je t’ai signalé qu’une prochaine fois signifiait des emmerdes, tu m’as insultée. Et maintenant quoi ? Tu m’attaques ? Dis moi, ta cervelle, elle est tellement creuse que tu as besoin de venir emmerder les autres pour combler ton déficit mental en te faisant croire que tu es intelligent ? »
« Et toi, t’es tellement antisociale que t’as besoin d’un mec pour te défouler dessus et te faire croire que t’as la classe ? »
« Confonds pas s’il te plaît, je ne suis pas ton reflet mon pauvre. »
« Eh lâche-le Muse ! Il t’a rien fait ! »
« Rien fait ? Quel humour, Nuage Noir, je reconnais là toute la verve de ta mère, Soupir de la Colombe – la guérisseuse tenait une rancune tenace envers la reine – mais tu sais mon petit, tu devrais peut-être changer un peu d’exemple, je doute qu’elle soit un modèle à suivre. Bref, là-dessus, vous allez partir immédiatement me chercher les herbes que Nuage de Soleil s’est éclaté à foutre en bordel la dernière fois qu’il est venu dans ma tanière, j’espère pour toi que tu t’en souviens et que tu aimes te geler les pattes vu que je n’envisage pas de lâcher l’affaire. Et n’essaie pas de te défiler, je pense qu’Etoile de Fourmi sera de mon côté s'il se passe quoi que ce soit. »


Relâchant le jeune félin qui commençait à un peu trop se tortiller pour le petit gabarit de la guérisseuse, celle-ci les regarda filer dehors, songeant que bien évidemment, ils ne lui ramèneraient pas une seule feuille de bourrache, et qu’elle serait obliger de se faire chier à aller les chercher elle-même pendant que ces deux abrutis s’éclateraient à jouer avec les autres herbes de la guérisseuse dans l’unique but de la gonfler un peu. Et le jour où ils tomberaient malades, elle pourrait refuser de les soigner, dis ? Avec un léger grommellement, elle se détourna, se rappelant qu’elle n’avait plus de bile de souris. Jetant un regard au tas de gibier, elle passa chercher un rongeur dont elle récupéra la bile. Cela fait, elle héla un apprenti qui passait là et l’envoya à la chasse aux tiques sur le dos d’une ancienne qui s’était plainte plus tôt dans la journée. Service efficace et rapide, quoi de plus beau ? Bon enfin bref. Décidant que maintenant qu’elle avait les pattes dégueulasses, elle pouvait bien sortir se les laver, elle sortir du camp et failli entrer en plein dans Sable du Lagon, le mentor de Nuage du Soleil. Tiens donc. Celui-ci lui demandant si elle avait vu son novice, elle s’arrêta pour lui répondre que oui, elle l’avait croisé, et qu’elle avait décidé que partir à la recherche d’une plante quasi-introuvable en cette période de l’année ferait le plus grand bien à ce petit con, mot pour mot. Le félin, abruti devant le discours de la guérisseuse, ne trouva qu’à répondre qu’il avait prévu une journée d’entrainement intensif pour le novice, ce à quoi Muse répliqua qu’il n’aurait qu’à la faire de nuit et le lever à la première heure le lendemain pour bien lui faire entrer la leçon dans la tête. Sortant dans un battement de queue, elle se dirigea d’un bon pas vers un petit ruisseau, grommelant en le voyant à sec. Et merde tiens. Irritée, elle reprit son chemin lorsque, apercevant devant elle Nuage du Soleil et son acolyte Nuage Noir, elle décida de les suivre et se rapprocha de façon à les voir et les entendre sans être pour autant remarquée. Nuage Noir engueulait son ami de les avoir foutus dans ce pétrin, et l’autre répliquait qu’il n’y était pour rien et que c’était de la faute de cette conne de guérisseuse, bref, tout un tas de criaillements qui firent pouffer l’intéressée. Soudain, une odeur vint chatouiller les narines de Muse Eternelle qui tourna la tête quelques secondes avant qu’une chatte tricolore ne fasse irruption et les hèle d’un ton peu amène. Cessant de rire, la guérisseuse plissa les yeux, soudain intéressée. La belle Lune du Crépuscule, par ici ? Tiens donc, tout le clan était de sortie ou quoi ? Jugeant plus intéressant de suivre la guerrière, elle sourit à sa dernière réplique, pouffa en entendant la question de Nuage Noir puis se faufila à la suite de sa consœur, intriguée par sa morale. Le mensonge n’est que le vecteur des ennuis. C’était bien vrai ça, et pour cette raison, Muse envisageait de la suivre dans l’espoir d’une discussion un tant soit peu philosophique avec un matou de son Clan. Le rêve. Les pattes toujours baignées de bile de souris qui lui faisait froncer le nez, elle suivit la guerrière dans la forêt aux champignons, jetant quelques regards aux champignons gelés. Tout à coup, Lune du Crépuscule s’arrêta et la guérisseuse fit de même, se tapissant dans un fourré. Son regard avisa les deux yeux porcins d’un chien, dans un buisson à quelques queues de renard. Quel merdier. Se déplaçant légèrement pour mieux voir, elle fit bruisser son fourré et Lune du Crépuscule se tourna vers elle, ce à quoi répondit la guérisseuse par un sourire amical en sortant des buissons.

« J’ai de la bile de souris sur la patte, s’il attaque il faut que tu m’aides à lui foutre dans la bouche sans qu’il ne me la gobe. Sinon, une autre option, et je crois que je préfère celle-là. »

Reculant légèrement, elle se mit à pousser Lune du Crépuscule en faisant quelques pas, voyant que le chien s’animait et sortait de son buisson, puis reprit :

« ON COURT ! »

Et elle s’élança à toute allure, entrainant la guerrière à sa suite, le cerveau tournant à toute allure. Soudain, elle avisa un arbre dont une branche basse culminait à environ deux mètres du sol, et accéléra, dépassant sa camarde, avant de bondir sur l’arbre et de se jucher en hauteur.

« Viens-là, Lune du Crépuscule ! »

_________________

have you heard, have you heard ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lune du Crépuscule✖ Perdu dans la forêt ✖


Wanna be anarchy ?Messages : 12
Localisation : K <333

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Forêt
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Become Free ... Or not ? (libre)   Sam 28 Mai - 13:43

Pourquoi est-ce que j'me mets toujours dans un pétrin pas possible ? Me v'la à courir comme une dératée (ouais bon j'en suis une déjà mais bon, hein xD) à vouloir sauver ma peau d'un horrible chien. Un Doge en plus. Un de ces chiens aux crocs si gros qu'ils vous arrache la tête en moins de deux! Je frissonne déjà à l'idée de ne plus avoir de tête. En plus, il court plus vite que moi, celui là! Rhalala! Heureusement que je suis pas seule sur ce coup là! Muse, la guérisseuse la plus sympa que je connaisse, se tue à courir à mes côtés. On essaie toujours d'échapper au fléau qui nous course. Mais c'est alors que Muse me crie:

« Viens-là, Lune du Crépuscule ! »
- Ou çà ? T'es où ?

C'est alors que j'la voie, perché sur une branche d'un arbre. J'aperçois alors le chien à deux pas de moi. Oups ! Je crois bien l'avoir un peu oublié celui-là ...! Je sors les griffes. S'il m'attaque, j'lui crève les yeux. Enfin, je crois ...
Je vois déjà la bave sortir de la bouche du chien. Beurk, c'est crad' ! J'ai envie de lui dire "T'es dégueulasse!" mais bon, un chien c'est trop con pour comprendre ^^. Oui et bien faut que je me bouge! Je bondis sur l'arbre, plantant alors mes griffes aiguisées dans la vieille écorce du tronc. Je reste comme ça quelques dixièmes de secondes, regardant Muse qui est déjà plus haut que je ne le serais dans trois heures! Bref, je sens mes griffes glisser dans le tronc. Je bondis à nouveau et cette fois j'arrive tout près d'une branche. Je reprends mon souffle. Muse est un peu plus haut. Je regarde en bas, juste au cas où le chien aurait la mauvaise idée de bousculer l'arbre pour nous faire tomber. Heureusement, il se contente de tourner autours de l'arbre tel un poisson dans son bocal. Je grimpe un peu plus haut, de branche en branche.
Lorsque j'arrive aux côtés de Muse, le chien commence à creuser au pied de l'arbre. Je me penche dans le vide, attrapant la branche sur laquelle je suis assise de mes pattes.

- Muse, regarde! Regarde!

Je lui montre du museau le chien qui gratte le sol. Qu'est-ce qui fait ? Aucune idée. Rha merde ... Comme je me mets à réfléchir, je regarde tout autours de moi. Peut-être que je cherche de l'aide ou autre chose. J'en sais trop rien. J'attends la réponse de Muse Éternelle et j'entreprends alors de lécher ma patte où est enfoncée une épine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredesclans22.forumperso.com
Etoile de Fourmi✖ Perdu dans la forêt ✖


Wanna be anarchy ?Messages : 218
Age : 21
Localisation : Ah, tu veux venir me voir ? Comme c'est gentil ! Bon, d'abord, en partant de chez toi, tu prend la première à gauche. Ensuite, la cinquième à droite [ Fais attention, ya priorité à droite sur tout le long de l'avenue ]. Au rond point, tu prend la deuxième sortie, tu continue un peu. Au carrefour, c'est à gauche. Tu continue sur... 200 mètres environ. Là, t'as une pitite maison verte. Tu la voie ? Bien, tu toque. Tu es chez une amie de la tante, de la soeur de ma mère ! Donc tu lui demande comment aller chez la cousine du grand père de mon père. A ce moment là, elle te dit de prendre la cinquième à gauche, puis la troisième à droite. Tu prend ensuite l'autoroute [ A gauche, sinon tu repars dans l'autre sens ]. Tu sors à la sortie 28 ter [ Pas la bis, tu tomberais au Royaume des Morts ! ] Là, tu sors, tu prend au rond point à la huitième sortie. Tu continue sur environ trois kilomètres. C'est une route de campagne ! Et là, tu vas voir une caravane [ Seulement entre le 5 et le 7 juillet 1998, après, elle y est plus ! ] Et là, elle te dit de faire demi-tour, et de refaire tout ce que tu viens de parcourir, et tu atterris chez toi ! Comment, c'est pas là où tu voulais aller ?

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Forêt
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Become Free ... Or not ? (libre)   Mer 15 Fév - 7:31

[ Je lock ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Wanna be anarchy ?

MessageSujet: Re: Become Free ... Or not ? (libre)   Aujourd'hui à 6:53

Revenir en haut Aller en bas
 

Become Free ... Or not ? (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Cat :: Archives :: Anciens Rps-
Sauter vers: