Incarnez un chat et vivez dans l'un des Clans !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les neuf vies d'Etoile d'Epines... [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile d'Epines✸ Baigné par la lumière ✸


Wanna be anarchy ?Messages : 18

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Lumière
Relations du Chat:

MessageSujet: Les neuf vies d'Etoile d'Epines... [ Libre ]   Ven 3 Juin - 22:18

✖ Etoile d'Epines ✖


Après plus d'une longue journée de marche, le guerrier pénétra à l'intérieur de la vieille carrière, le soleil commençait légèrement à décliner, il ne devait pas tarder. Il reconnut sans mal le petit chemin emprunté plusieurs fois par le passé. Il se pressa d'entrer. Plus il avançait à travers l'étroit passage et plus il faisait froid. Ses pattes se posaient doucement l'une après l'autre sur le sol glacé de la carrière. Un frisson parcourut son échine lorsqu'il pénétra dans la grande salle où les meneur et guérisseur partageaient leurs rêves avec le Clan des Etoiles. Maintenant c'était son tour... Il avança jusqu'au centre de la vieille carrière et trempa ses coussinets dans une flaque d'eau claire. Le guerrier se pencha et contempla son reflet. Soudain, le doute s'empara de lui : Ferai-je un bon meneur ? Serai-je capable de protéger mon Clan ? Les derniers rayons du soleil qui traversaient l'étroit trou au plafond, illuminait son pelage fauve. Il déglutit et reprit ses esprits. Mon Clan compte sur moi, je ferai de mon mieux. Il s'allongea dans la flaque, son poitrail blanc ne tarda pas à être mouillé. Rafale d'Epines releva l'échine, maintenant la nuit était tombée et les faisceaux de la lune se refléter dans l'eau claire. Il posa sa tête sur ses pattes. Il hésita un instant puis ferma les yeux et attendit que le Clan des Etoiles l'attire dans le sommeil.

Tout n'était plus que froidure et ténèbre. Rafale d'Epines ne s'était jamais senti aussi gelé. A croire que la moindre étincelle de chaleur et de vie avait été aspirée hors de son corps. Ses pattes frémirent, il avait l'impression d'être un bloc de glace qui, au moindre mouvement , se briserait en mille petits éclats fragiles. Mais il ne fit aucun rêve. Il ne perçut aucun signe du Clan des Etoiles. Seuls la froidure et les ténèbres. Ce n'est pas normal, pensa-t-il, pris de panique. Il entrouvrit les yeux. Puis il les écraquilla. La Vieille Carrière avait laissé place à une étendue d'herbe. Les odeurs de la nuit le submergèrent, des odeurs de plantes, de jeunes pousses. Une brise tiède lui caressa le visage. Après s'être assis, il se rendit compte qu'il se trouvait aux Quatre Platanes. Les arbres majestueux, couverts de feuilles, bruissaient au-dessus de lui, et la Toison Argentée étincelait dans la voûte nocturne. Comment suis-je arrivé là ? se demanda-t-il. Il leva la tête pour observer le ciel, il ne se rappelait pas l'avoir déjà vu aussi clair. La Toison Argentée lui sentait plus proche que jamais, elle effleurait les branches des arbres. Soudain, alors que Rafale d'Epines était perdue dans sa contemplation, il sentit son sang se figer dans ses veines. Les étoiles bougeaient. Il attendit, le coeur battant la chamade. Alors, les chats du Clan des Etoiles descendirent du ciel. Leurs pattes et leurs yeux scintillaient. Ils portaient sur eux l'odeur de la glace, du feu et des profondeurs de la nuit. Rafale d'Epines se tapit devant eux. Il lui était presque douloureux de les regarder, pourtant il ne pouvait s'en détourner. Il voulait que cet instant reste à jamais gravé au fond de lui....

Un laps de temps s'écoula au bout duquel tous les chats du Clan des Etoiles eurent rejoint la terre. Tout autour de Rafale d'Epines, la clairière des Quatre Platanes était illuminée par leurs corps étincelants et leurs yeux flamboyant. Il se rendit compte que certain des chats assis près de lui, lui était cruellement familier. Il reconnut Etoile d' Aurore, l'ancienne meneuse qu'il avait aimé et servi puis... Cœur de Foudre ! Son meilleur ami assassiné plusieurs lunes auparavant. Il huma un tendre parfum qu'il connaissait bien et se tourna pour voir la fourrure dorée et le doux visage dont il avait rêvé si souvent. Saveur de chocolat... La guerrière du Clan du Lac dont il était tombé follement amoureux, elle était là aussi. Rafale d'Epines voulut bondir sur ses pattes et hurler la joie à toute la forêt, mais il était si impressionné qu'il resta silencieux et immobile.

- Bienvenue, Rafale d'Epines.
Il lui semblait reconnaître chaque voix et pourtant toutes n'en formaient qu'une à son oreille.
- Tu es prêt à recevoir tes neuf vies ?
Le guerrier regarda autour de lui : aucun chat ne parlait.
- Oui, répondit-il, en s'efforçant de garder un ton égal. Je suis prêt.
Un chat de taille imposante aux rayures dorées se mit sur ses pattes et s'avança jusqu'à lui, la tête et la queue haute. Rafale d'Epines reconnut Rêve Ephémère, l'ancien lieutenant du Clan. Quand il l'avait connu, le matou était déjà vieux, or, maintenant, il était redevenu jeune et fort. Son pelage brillait et ses yeux ne cachaient pas la fierté qu'il éprouvait. Le futur chef ne bougeait pas, à la fois attentif et excité. Il n'éprouvait plus aucune peur. Dès qu'il fut assez près, Rêve Ephémère pressa son museau contre la tête du jeune guerrier.
- Avec cette vie, je te donne le courage, murmura le défunt. Utilise-le à bon escient pour défendre ton Clan.
Soudain, comme un éclair. Rafale d'Epines fut transpercé par une décharge d'énergie. Ses yeux s'assombrirent tandis que son esprit était envahi par le chaos des batailles et des parties de chasse. La douleur finie par s'estomper et laisser Rafale d'Epines affaibli et tremblant. S'il venait de recevoir une vie, il lui en restait huit à accepter. Comment pourrai-je le supporter ? se demanda-t-il, sous le choc.
Rêve Ephémère se détournait déjà, regagnant sa place parmi les rangs du Clan des Etoiles.

Un autre chat se leva pour le rejoindre. Tout d’abord, Rafale d’Epines ne le reconnut pas, puis il remarqua sa fourrure sombre tachetée et ses pattes blanches. Il comprit qu’il s’agissait de Pelage d’Ajoncs. Le guerrier du Clan de la Forêt avait été accusé d’avoir Saveur de Chocolat, la guerrière du Clan du Lac que Rafale d'Epines aimait plus que tout et avec laquelle il avait donné naissance à un chaton. Mais, malgré la rage qui l’étouffait, il avait enquêté, trouvé le véritable tueur et ainsi innocenté le pauvre Pelage d’Ajoncs. L’imposant guerrier était mort quelques lunes plus tard, suite au mal vert qui frappa sa tribu. Comme Rêve Ephémère, Pelage d’Ajoncs se pencha vers lui pour poser son museau sur celui du lieutenant.
- Avec cette vie, je te donne la justice. Utilise-la à bon escient pour juger les actes de tes semblables.
De nouveau, le corps de Rafale d’Epines fut secoué par un spasme qui le mit à l’agonie. Il dut serrer les mâchoires pour s’empêcher de hurler. Lorsqu’il recouvra ses esprits, haletant comme s’il avait couru sans s’arrêter jusqu’au camp, Pelage d’Ajoncs avait déjà rejoint sa place, aux côtés de Rêve Ephémère. Le guerrier tacheté lui adressa un bref signe de tête en guise de remerciement.

Un troisième félin sortit alors des rangs. Cette fois-ci, Rafale d’Epines bondit presque de joie. Son vieil ami, son compagnon de toujours avançait vers lui. Le jeune chat tigré dont le pelage luisait d’un éclat argenté continua le rituel.
- Avec cette vie, je te donne la loyauté, miaula-t-il.
Après des lunes et des lunes passées ensemble, les deux chats s’étaient forgé une amitié de fer. Ils s’étaient entraidé et soutenu dans les moments difficiles, ils avaient aussi bien pleuré que ri ensemble. Ils étaient devenus inséparable jusqu’à ce que le Clan des Etoiles vienne chercher le noble guerrier gris, tué lors d’une grande bataille contre le Clan des Montagnes. Un honneur de mourir en combattant pour son Clan… Rafale d’Epines lui resta fidèle jusqu’au bout. Il lui promit de ne jamais l’oublier, de toute façon, comment aurait-il pu oublier un chat comme lui ? Impossible.
- Utilise-la à bon escient pour guider ton Clan en périodes de troubles, lui intima-ti-il.
Rafale d’Epines se crispa, s’attendant à ressentir encore un éclair de douleur. Pourtant, la nouvelle vie lui causa moins de souffrance. Il sentait en lui la chaleur de leur amitié passée et comprit que ce sentiment avait marqué l’existence de Cœur de Foudre.
- Cœur de Foudre, murmura-t-il alors que le matou se détournait. Attends ! Je suis désolé…
La mélancolie prenait le lieutenant à la gorge, alors que son ami ne dit rien et se contenta de le regarder avant de s’éloigner. Ses yeux emplis de compassion et de bonheur en disaient plus à Rafale d’Epines qu’un long discours.

Il ferma les paupières, se préparant à accueillir sa prochaine vie. Lorsqu’il les rouvrit, un quatrième félin approchait. Il s’agissait de Vitesse du Lièvre, du Clan de la Lumière. Le vétéran était mort de vieillesse, après avoir servi avec courage et loyauté son Clan. Rafale d’Epines cligna des yeux. Il n’en revint pas. Le long pelage brun du guerrier était lisse et soyeux. De son regard émanait une force retrouvée et ses muscles saillaient sous sa fourrure à chaque pas. Le vieux félin qu’avait connu Rafale d’Epines n’était plus.
- Avec cette vie, je te donne une énergie infinie. Utilise-la à bon escient pour accomplir tes devoirs de chef.
Tandis que la vie traversait le corps de Rafale d’Epines, ce dernier eut l’impression de courir dans la forêt, ses pattes battant le sol, sa fourrure plaquée par le vent. Il connaissait maintenant le plaisir de la chasse, la joie pure de la vitesse, et il se sentait enfin capable de distancer n’importe qui à la course. Il regarda Vitesse du Lièvre retourner à sa place.

Lorsque le cinquième chat se leva, son cœur fit un bond. C’était Feuille Rousse, la mère adoptive de son fils rescapé, Boule de Songes. Après la mort de Saveur de Chocolat, le lieutenant avait dû confier le chaton à une reine. Feuille Rousse, membre du Clan du Lac, avait accepté de prendre soin du sang-mêlé malgré les jurons des autres guerriers. Elle se pencha sur Rafale d’Epines et posa affectueusement son museau contre le sien.
- Avec cette vie, je te donne la bienveillance. Utilise-la à bon escient pour veiller sur ton Clan comme une mère protège ses petits.
Le guerrier s’attendait à recevoir une vie douce comme celle de Cœur de Foudre. Il fut donc surpris par l’éclair féroce qui le transperça. A croire que toute la fureur de ses ancêtres résonnait en lui, mettant au défi n’importe qui de blesser ses proches. Choqué et tremblant, Rafale d’Epines y reconnut le désir d’une mère de protéger ses enfants, et sentit à quel point Feuille Rousse avait aimé les siens, y compris Boule de Songes.

La chatte se retira laissant une autre silhouette familière prendre sa place. Le guerrier se sentit coupable de lorsqu’il reconnut Nuage de Vent, sa première apprentie.
- Je suis désolé, chuchota-t-il en regardant la novice dans les yeux. J’avais promis de te protéger.
Alors qu’un renard attaquait le camp, la plupart des guerriers étaient sortis. Lorsque le matou, prévenu par un apprenti était revenu avec une patrouille ventre à terre, il était trop tard. Le corps ensanglanté, frêle et sans vie de Nuage de vent pendait dans la gueule de la bête. Rafale d’Epines s’ne voudrait jusqu’à la fin de sa vie ne pas avoir tenu sa promesse, de ne pas avoir été là quand il le fallait. Mais, nuage de Vent ne semblait nullement en colère. On pouvait lire dans ses yeux une sagesse qui n’était pas de son âge.
- Avec cette vie, je te donne le bon sens. Utilise-le à bon escient pour former les jeunes chats de ton Clan.
Cette fois, il fut parcouru par une vague d’angoisse si forte qu’il crut que son cœur allait lâcher. Il ressentit une décharge de terreur absolue, suivie d’un flash de lumière rouge sang. Il comprit qu’il était en train d’endurer ce que Nuage de Vent avait enduré dans les derniers instants de sa vie. Les sensations s’estompèrent, laissant Rafale d’Epines le souffle court. Il craignait que ses forces ne l’abandonnent avant de recevoir ses trois dernières vies.



[ Comme je ne veux pas faire de double post', j'édite pour la suite ;D ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les neuf vies d'Etoile d'Epines... [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Cat :: Archives :: Anciens Rps-
Sauter vers: