Incarnez un chat et vivez dans l'un des Clans !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Presentation d'Esquisse d'Equinoxe [ Clan de la forêt - Guerrier ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esquisse d'Equinoxe✖ Perdu dans la forêt ✖


Wanna be anarchy ?Messages : 3
Localisation : Dans l'ombre.

MessageSujet: Presentation d'Esquisse d'Equinoxe [ Clan de la forêt - Guerrier ]   Dim 3 Avr - 18:20

Sur votre personnage

Nom : Esquisse d'Equinoxe, si vous n'aviez pas déjà compris.
Surnom : ... Esquisse d'Equinoxe, à quoi bon ?
Sexe : Mâle
Age : 27 lunes, environ. Je crois.
Clan : Forêt
Rôle : Guerrier
Caractère : C'est un chat mystérieux que tout le monde aime tellement il est mysterieux et fort, même qu'il peut sauter à 5 mètres au dessus des arbres, planer, jeter des lasers avec ses yeux et faire des Kamehameha OLOLZ !
Berk, vous n'y avez pas cru j'espère. Blasphème. Plus sérieusement, que fait-il dans un clan, that is the question ! Il déteste les autres chats et poste une candidature dans un clan. Dans quel monde vivons-nous donc... ? Il aurait tout de même mieux fait d'aller chez les solitaires et d'y rester, c'aurait été mieux pour tout le monde. Vous l'aurez deviné, il est très associable, et n'a jamais pu, en conséquence, se faire vraiment d'amis. Il y avait cette chatte pourtant qui... Non. N'en parlons plus.

Physique : Vous vous imaginez que, s'il n'avait pas cette trace de sang ayant désormais roussi son poil gris foncé, il ne serait pas là... ? Ce joli gris foncé atteignant presque la noirceur, des yeux gris pâles et... Cette trace, tellement symbolique pour lui, cette trace indélébile, que ce soit psychologique ou physique, est la marque définitive de sa non-communité. Et à part ça, ses oreilles sont bioniques peuvent tout entendre à 10000 kms à la ronde et tuer en un coup tout le monde OLOL !

Histoire :

C'était une belle histoire d'amitié au départ. Qui devint une très belle histoire d'amour, et ce dès la naissance. Ce fut des moments qu'il n'oublierait jamais, malgré des apparences de coeur de pierre.
Fils d'une chatte domestique, dont il a oublié le nom, il s'est retrouvé dans le même carton d'une autre portée de chaton, d'une autre chatte sûrement. A peine 1 lune avait-il, qu'il avait adressé la parole à une chatte de l'autre portée. Du moins, c'est cette petite chatte qui eut fait le premier pas :


" Combien de temps on va rester là ? J'ai froid...
_ Colle-toi contre moi ! Je te protègerai du froid.
_ Tu es gentil... Dit-elle en se collant contre lui. Comment tu t'appelles ?
_ Je... Je ne sais pas. Personne ne m'en a jamais donné. Ni même ma mère, et je n'ai jamais vu les humains qui sont censés s'occuper de ma mère.
_ C'est triste ! Moi je suis Automne, c'est comme ça que ma mère m'appelle. Elle dit que c'est une saison où les arbres ont les feuilles qui deviennent oranges ou marron ! J'aimerais beaucoup en voir. Il n'y a rien que tu aimes ? Dit-elle avant d'éternuer
_ ... Non, rien. Colle-toi plus, tu vas attraper froid. "


Durant toute cette froide journée d'hiver, ils discutèrent, en espérant que la température de la chatte augmenterait. Quand la nuit tomba, ainsi que la chaleur extérieure à zéro degrés, le petit chat commençant à greloter également. Il demanda :

"... Tu tiens bon ?
_ J'ai les pattes gelées...
_ Je n'en peux plus moi non plus. Penses-tu avoir la force de continuer comme ça ?
_ ... Qu'allons-nous faire ? Je ne veux pas devenir de la neige... Maman...
_ Viens. Ce n'est pas en restant ici que quoi que ce soit s'arrangera. "


C'est avec peine que le chaton pris Automne sur son dos, le crépuscule s'obscurcissant de minute en minute. Ils quittèrent le carton comme ils quittèrent la limite de sécurité, afin de pénétrer un monde sauvage dont ils ne savaient rien de rien : Celui de la ville, de l'extérieur. Il cherchait un endroit où se réchauffer, un moyen d'entrer dans un batiment, peu importe lequel, le temps était désormais compté.
Le chaton faiblissait de minute en minute, la température devenant glaciale. Il avait quitté le centre ville, pour arriver à des pâtés de maisons. Alléluia mes frères ! Une porte était munie d'une chatière ! Ils y pénétrèrent, les lumière étaient éteintes. Le chaton sans nom put enfin souffler. Après avoir attendu 2 bonnes heures qu'Automne eusse enfin ouvert les yeux, elle le remercia :


"Iih, merci du fond du coeur... Finir si tôt... C'était impensable. Je n'aurais pas même eu le temps d'admirer les paysages d'automne que ma mère aime tant, merci... Beaucoup ! Dit la petite chatte les yeux brillants, en regardant le petit mâle qui venait de lui sauver la vie."

Ils luttèrent pour leur survie en volant à d'autre chats leur nourriture, ils avaient appris à courir vite et à avoir un coup de patte précis. La petite chatte grandissant, avait aussi appris à admirer les paysages printaniers, en les aimant plus que presque tout. Presque pourquoi ? Car le beau chat qui lui eut sauvé la vie et l'accompagnait dans la sienne comptait en premier. Comment lui avouer ? Comment réagirait-il ? Cela gâcherait-il leur amitié légendaire ? Elle était tourmentée de ses sentiments. Calqué sur ceux du chaton, qui ressentait la même chose. Eux deux pourtant s'échangeaient des regards passionnés à longueur de temps.
Mais ce jour funeste... Ce jour d'été... Alors que le chaton préparait à Automne un cadeau pour lui demander d'être sa fiancée : Un dessin de l'automne qu'elle n'avait vu ! Chipé à un marchand, bien sûr, mais pour cette petite chatte qui n'avait jamais vu l'Automne qu'elle rêvait de voir, ce serait magistral !
Alors qu'Automne cherchait leur diner et que le chaton courrait pour lui amener son cadeau, il la vit encerclée par des chats auxquels elle avait surement l'intention de voler leur nourriture. Le chat sans nom cria le prénom de sa bien-aimée en se ruant sur ses agresseurs. Un chat gros comme il n'en avait jamais vu apparut. Alors qu'il n'était qu'à quelques mètres de sa bien aimée, le chat colosse asséna un coup de griffes acérées magistral qui envoya la chatte valser contre son Roméo qui reçut son sang sur tout le dos et le coté droit de corps. Le chat resta sur ses pattes, tandis qu'Automne s'était écroulée, respirant péniblement. Fou de rage, le chat se battit magistralement contre le colosse, qui finit par gir sur le sol. Automne était vengée, mais pas tirée de son funeste destin pour autant. L'armée de chat s'était enfuie, de peur.

"Automne !! Automne, ne panique pas, tu vas aller mieux, ne t'en fais..
_ Non... Comme les saisons, j'ai une fin... Demain, je prends mes 5 lunes, tu ne trouves pas ça amusant ? Haha...
_ Non !! Ne dis pas ça ! Tu ne peux pas me laisser, je... Je t'aime ! C'est dit... "


Il se hâta de prendre l'esquisse de l'automne qu'il comptait lui offrir 20 mètres plus loin.

"Regarde Automne, voila l'automne ! Ce n'est qu'un dessin, mais tu pourras la voir !! Dans à peine trois autres lunes tu verras ce paysage, en vrai !!"

Automne contempla cette magnifique esquisse, en versant une larme.

"Je... Suis heureuse... Mais je ne pense pas que je puisse voir ce paysage ailleurs de sur ce dessin... Mais le plus magnifique des cadeaux que l'on aie pu m'offrir... est juste en train de tenir ce cadre.
_ Que... !
_ Je t'aime... Dit-elle dans un dernier souffle. "


Automne ferma les yeux... C'était fini. Elle avait laissé sur cette Terre un chaton amoureux, et effondré. Il courut vers la forêt la plus proche, en attendant l'automne, du haut de l'arbre auquel il avait enterré Automne au pied. Un chat du clan de la forêt dont il n'a plus jamais eu de nouvelles par la suite finit par l'apercevoir, patientant à la cime d'un arbre.

"Eh ! Toi ! Que fais-tu ici étranger ? C'est pas un terrain de jeu cette forêt.."

Le chat du clan de la forêt sentit la mort enterrée sous cet amas de Terre sur lequel reposait un cadre, représentant l'automne.

"Je.. Tenta de se rectifier le chat, comment t'appelles-tu ? "

Ca lui était revenu, il n'avait toujours pas de nom. Hésitant à lui répondre, il réfléchit à L'esquisse qui lui avait offerte. Et pensa aux deux Equinoxes de printemps et d'automne qu'elle aimait tant. S’appeler Esquisse, ou Equinoxe ? Ne pouvant choisir, il décida de prendre les deux. Mais ne répondit pas tout de suite, au chat qui patientait ici. Cinq minutes plus tard, il déclara au chat qui attendait toujours

"Je suis Esquisse d'Equinoxe. Et maintenant va-t-en d'ici, je t'en prie."


Le code du règlement ? Apo-Die choppe le code ! =B

Sur vous (Entièrement facultatif)

C'est facultatif. Aucun intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie Envoûtante▲ Au sommet de la montagne ▲
mafieuse cannibale



Wanna be anarchy ?Messages : 293

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan des Montagnes
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Presentation d'Esquisse d'Equinoxe [ Clan de la forêt - Guerrier ]   Dim 3 Avr - 19:07

Bienvenue ! =)

Bon, ça a l'air bon pour moi et je veux bien voir ton chat lâcher quelques Kamehamehas *__*
Allez, hop, validé ! =P

Bon jeu !

_________________




Yo's Pets !



Mélodie Envoûtante :
 

Rose Bleue :
 

Attention !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wild-cat.meilleurforum.com
 

Presentation d'Esquisse d'Equinoxe [ Clan de la forêt - Guerrier ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Cat :: Archives :: Anciennes présentations-
Sauter vers: