Incarnez un chat et vivez dans l'un des Clans !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre au Grand Chêne [pv Poison d'Amour]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fureteur• Plus seul que jamais •


Wanna be anarchy ?Messages : 59

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Solitaire
Relations du Chat:

MessageSujet: Rencontre au Grand Chêne [pv Poison d'Amour]   Dim 3 Avr - 17:01

Une Petite Sieste Au Soleil



Son regard se fit perçant, tandis que l'4stre d'0r poursuivait son éternel course au travers du ciel infini. Ses griffes grattaient l'écorce encore verte de la saison des fleurs fanées tant la patiente le forçait à rester immobile sur cette branche. Les muscles tendus saillaient sous sa peau recouverte d'un poil couleur feuillage à la saison des fleurs ouvertes. Il surveillait son piège, technique qu'il avait dû acquérir lors de son Exode forcé...

Il courrait entre les rochers, avec une idée fixe derrière la tête : manger. Sa famille avait besoin de manger, surtout depuis que la nouvelle portée était arrivée. Sa femme était épuisée et ne pouvait sortir chercher la si précieuse nourriture. Il était seul dans cette tache, l'une des plus ardue qui soit : il avait plus d'une demi-douzaine de bouche à nourrir, dont aucune ne pouvait subvenir à ses besoins par ses propres moyens. Mr. Mulot, deuxième du nom, courrait entre les rochers, avec une idée fixe derrière la tête : manger. Il flairait sa et là une odeur de graine, mais qui menait trop souvent à une fausse piste, le précieux aliment surement déjà manger par l'un de ses congénère. La forêt se sortait tous juste de la saison de la Mer Blanche à l'Écume Solide, et ses voisins de race était plutôt vorace. En particulier Musaraigne Trendt Mélancolique Junior, quatrième du nom... Le rongeur s'immobilisa soudain. La Providence l'avait entendu : un petit tas de graine de tournesol. Il aurait du se méfier d'une nourriture si abondante et si facile, mais la faim n'a pas de raison, et estomac affamé point d'oreille pour les cris perçant du danger. Dans un sursaut de conscience, il vérifia que rien ne bougeait autour, qu'aucune odeur étrange ne voletait, puis il se jeta sur une graine...

Fureteur vit le rongeur se précipiter sur son tas de graine de tournesol. Il remercia les Esprits de la Forêt d'avoir récompenser son interminable attente... Il attendit que sa victime commence la graine dont elle s'était emparée... Et il se laissa tomber sur elle, toutes griffes dehors, depuis la branche sur laquelle il s'était perché pour pouvoir guetter... Tandis que la vie quittait son futur repas, il murmura ces derniers mots : Je te remercie de la chair que tu m'offres pour pouvoir subsister... Puisse ton esprit pouvoir sortir du cycle des réincarnations. Il entama la chair encore chaude de la vie dont le fil venait d'être tranché, en pensant amèrement que personne ici ne pouvait comprendre ce rituel... Les félins d'ici avait perdu tout contact avec les traditions ancestrale... Non, pas tous... Une personne peux me comprendre et m'accepter, moi et mes croyances...

Son repas terminé, il remonta dans les branches de l'arbre, là où il se sentait tellement en sécurité et chez lui. Il se coucha dans le feuillage encore grandissant d'une branche de taille moyenne, laissant les rayons de vie de ses ancêtres habitant l'4stre d'0r le réchauffer de leurs énergies bouillonnantes. Il laissa son esprit dériver jusqu'à ce que le sommeil le prit et le conduise sur le chemin tortueux de ses rêves... Ou, du moins, c'est ce qu'il eu l'intention de faire... Car un félin venait de pénétrer dans la "clairière", si tant est que l'on pouvait qualifier de clairière ce bout de sol mousseux dénudé d'arbre autour du chêne. Un félin, dont l'odeur d’arrogance venait de pénétrer les narines de Fureteur, de son point haut perché... La matou dû faire un peu trop de bruit en changeant de position sur l'arbre, car le nouvel arrivant en bas se mit instantanément sur ses gardes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poison d'Amour✖ Perdu dans la forêt ✖
mafieuse insomniaque



Wanna be anarchy ?Messages : 208
Age : 19
Localisation : Dans un endroit inconnu que seul un Panda avec son bambou chéri peut connaître. \o/

Feuille de personnage
Pseudo : Panda.
Clan: Clan de la Forêt
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Rencontre au Grand Chêne [pv Poison d'Amour]   Mar 31 Mai - 17:51

Clac. Clac. Le voilà qui arrive. Il court, court toujours, les yeux à demi-ouverts. Car il n'a pas besoin de voir. C'est le meilleur guerrier de la forêt, à quoi cela lui servait ? Bon ok d'accord là ça dépasse un peu les limites - perso je vois trop bien Poison d'Amour, les yeux fermés, se prendre un tronc d'arbre en plein dans la gueule, MAIS PASSONS. XD. Silencieux, toujours silencieux. Il fait craquer une brindille, mais c'est tout. Une simple petite brindille tombée de nulle part qui se casse en deux sous son poids imposant, mais il n'y fait même pas attention. Il a mieux à faire que de regarder la nature, pourtant si belle, pourtant si soigneuse, en cette après-midi de fin de printemps. Le soleil était haut, fort, très fort ; d'ailleurs, les chats de son Clan allaient sûrement souffrir de la sécheresse pendant la saison des Feuilles Vertes, vu comment c'était parti. Il faisait vraiment très chaud, déjà, au point que tous les chats allaient boire à tour de rôle. Aucun nuage à l'horizon, le ciel est bleu, d'un bleu magnifique. Pas le même que les yeux du chat gris, mais c'est pas grave x). Poison est là, dans la forêt, il court donc, et ignore le chant des oiseaux, ignore le grincement furtif des feuilles et des buissons à son passage, ignore aussi l'odeur des animaux, bien que la faim commence à venir et qu'il ne pourrait bientôt plus résister. Pffff, il devait encore échapper à la Patrouille qui était parti le midi, sinon il allait se faire envoyer balader... Ah, non, peu importe voyons ! Il s'en fichait de la Patrouille, zut, il avait le droit d'être là, il avait le droit de se reposer un peu ! Bon d'accord, on lui avait demandé de chasser, surtout que les proies étaient faciles à attraper en ce temps, mais non, lui voulait faire autre chose. Se balader, seulement, et s'il attrapait une proie, ça serait pour lui. Oui, vous voyez vraiment Poison proposer une de ses prises à quelqu'un ? Eh ben non, ce n'est pas dans sa personnalité, sonnez à une autre porte ! Ce n'était même pas par flemme qu'il ne chassait pas, la flemme, il ne l'avait jamais. Ou presque - juste le matin quand il se levait. Après tout, il était le plus puissant, et il savait qu'il pouvait attraper n'importe quelle proie. Non c'était juste pour son plaisir à lui, pour se promener, pour profiter de sa supériorité - il savait qu'on lui foutrait la paix. Ou peut-être aussi seulement pour contredire. Oui, Poison d'Amour aimait beaucoup cela en fait, contredire les autres. Ah, quelle magie, c'est si bon ! Bisque bisque rage, dirait-on.
C'est Poison d'Amour, quoi.

Bon, en fait il allait chasser, parce qu'il avait faim. Son ventre commençait à gargouiller alors que ça faisait vraiment pas très longtemps qu'il avait fini de manger ! Il faisait un bruit sourd comme le rugissement d'un lion - ET LE MIEN AUSSI >< XD. Un sourire se forma sur son visage. Rien ne pouvait lui échapper. Rien, et surtout pas le gibier. Il tourna la tête, en sentant la bonne odeur d'une proie, apparemment proche de lui. Et vit, dans le buisson à côté, un écureuil bien dodu se lécher une patte - en comparaison avec mon brownie, c'est rien, mais en fait on s'en fouuuuut. XD. Il ne l'avait pas vu, car il continuait son activité comme si de rien était. Ahlalah, c'était presque trop facile pour Poison d'Amour ! C'était presque une insulte, pour lui, le guerrier le plus puissant de la forêt, que de tuer une proie aussi naïve que cet écureuil, qui ne pensait pas au danger. Le guerrier gris du Clan de la Forêt se baissa instantanément, et rampa jusqu'au buisson. Discrétion. Même pas une brindille ne craquait à son passage ; il était silencieux. Comme l'air. Libre. Quand il fut à une queue de l'écureuil roux, il bondit, griffes en avant et crocs sortis, et acheva sa proie immédiatement. Bravo Poison, encore une preuve de ta puissance ! Mais il haussa les épaules tout seul ; pour lui, c'était normal, un fait si banal au fond. Il ne s'impressionnait même plus, il en était presque blasé ; mais c'était si bon. Il était si fort.

Il prit sa proie dans la gueule et marcha un petit peu, jusqu'à se trouver au Grand Chêne. Là il pourrait déguster sa proie comme il se le devait, comme un roi. Un roi à qui on apportait sur un plateau sa nourriture. Oui, c'était presque ça au fond.
Mais une odeur le stoppa net.
Une odeur de chat.
Mais pas une odeur comme d'habitude.
Ce n'était pas l'odeur de son Clan déjà, et à sa connaissance, ce n'était pas l'odeur d'un des autres Clans. Alors qui était l'inconnu qui avait osé pénétrer dans son territoire ? Qui avait osé franchir les règles, et ce en présence du meilleur guerrier de la forêt ? Il allait le payer cher en tout cas, l'intrépide qui avait commis cette erreur ! Il allait gouter au courroux de Poison d'Amour, qui maintenant, ne pouvait déguster sa proie comme il l'avait souhaité, alors qu'il avait très faim ! Et voir un Poison d'Amour énervé... c'est dangereux. Il lâcha son écureuil mort au sol, et se mit à inspecter les lieux. Personne à droite, personne à gauche, personne devant, personne derrière... Mais où était-il ?

Poison d'Amour sentit quelque chose lui tomber sur le front.
Une feuille.
Il leva la tête.
Alors c'était là qu'il se cachait ! C'était là que l'inconnu le narguait ! Eh bien il allait voir ! Ne voulant pas monter, le guerrier gris resta en bas et se posta au pied de l'arbre, la tête toujours vers le haut, observant le chat qui était allongé là. Il était sur une branche de taille moyenne, et apparemment était en train de dormir, ou plutôt de se réveiller - il avait dû l'entendre arriver. Poison d'Amour cracha au pied de l'arbre, et, furieux, lança alors :

- Qui es-tu, inconnu, pour venir franchir les barrières de mon territoire ? Sache que si tu ne pars pas sur le champ, tu ne sortiras pas d'ici vivant.

Conviction dans ses propos.
Poison d'Amour n'était pas prêt de céder un bout de son territoire à un inconnu, c'était certain.

(Bon vraiment désolée pour le temps de réponse, mais c'est le premier RP que je fais après ma pause de deux mois. :69: )

_________________

Poison d'Amour
Guerrier du Clan de la Forêt.
"Je deviendrais le meilleur guerrier de la forêt."



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fureteur• Plus seul que jamais •


Wanna be anarchy ?Messages : 59

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Solitaire
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Rencontre au Grand Chêne [pv Poison d'Amour]   Mar 31 Mai - 19:26

Bon, alors quoi ?? Pourquoi ne pouvait-il pas faire sa sieste tranquille ?? Quel esprit avait-il insulté pour ne pas avoir le droit de dormir ?? Bon, en temps normal, Fureteur n'est pas un gros dormeur... Pas bien gros du tout même... Hein ?? Quoi ?? Comment sa c'est pas l'image de lui qu'il donne ?? Nan, mais faudrait voir à pas tout confondre non plus, hein ?? Faire la sieste, ce n'est pas dormir !! Hein ?? La différence ?? Nan, mais vous l'avez entendu ?? Il demande la différence entre la sieste et le sommeil !! Mon pauvre inculte, la sieste, c'est succomber à une flegme profonde et détendue, c'est pas comme s'endormir !! Nan mais... Si même les jeune oublie la différence entre sieste et dodo, mais ou va le monde ??

Enfin bref, après cette introduction stupide et au combien inutile sur la différence entre la sieste et le dodotage (sisi, sa existe comme mot) revenons en a nos moutons (pas encore tondu), ou plus précisément a nos félins (pas tondu non plus)... Bon, apparemment, c'est pas un esprit qui gène le sommeil la sieste de notre matou préféré (dont vous ne pouvez vous empêcher de murmurer le nom) mais un simple félin soucieux de prendre un bon repas à l'ombre d'un arbre... Et vu l'écureuil qu'il transporte, c'est pas qu'une simple pause casse croute, mais bien un repas complet... Pourquoi ce genre de situation arrive t-elle toujours à Fufuu ?? Tiens ?? Mais qu'est ce qui se passe ?? Notre invité viens de s'arrêter d'un coup, en lâchant l'écureuil en plus !! Ah bah oui !! Il viens de sentir l'odeur du matou au pelage couleur de feuille... Et du coup, il viens de se gâcher le repas à vouloir a tout prix protéger son territoire... Fufuu changea de position, histoire de se mettre à l'aise... Mais c'est quoi cet arbre ??!!! On peut même pas changer de position sans faire tomber des feuilles !! Et en plus, le vent la transporte sur la tête de l'autre matou !! Nan, décidément, il devait absolument voir quel esprit il avait contrarié, parce qu'à ce niveau là, c'est plus de la malchance... Sa relève carrément de la malédiction !! L'autre félin releva la tête, aperçu notre matou préféré (dont on ne citera pas le nom, parce que tous le monde le connait) et cria :

Qui es-tu, inconnu, pour venir franchir les barrières de mon territoire ? Sache que si tu ne pars pas sur le champ, tu ne sortiras pas d'ici vivant.

Première constatation : Fufuu n'avait jamais vu un tel niveau d'arrogance et d'égocentrisme dans une seule personne... Ces deux trait de caractère atteignaient de tels sommets que tous dans ce matou (qu'il faut considérer comme un adversaire) transpirait la confiance en soi... Bien entendu, trop de confiance en soi nuit à la santé, assombrit le jugement, et provoque le suicide de milliards d'acariens...

Deuxième constatation : le matou cherchait la bagarre alors qu'il n'avait aucune chance de gagner, une évidence qui sautait aux yeux, mais pas de tous le monde apparemment... Bon, en même temps, qu'est ce qu'il en sait que Fufuu avait largement le dessus dans un combat sur les arbres et aucune raison de descendre ?? Et puis même !! On engage pas le combat quand on ne connais pas tout de son adversaire !! En plus, avec ce genre de comportement, il ne devait pas être très subtil dans son positionnement... Très peu de félins savent que juste la position d'une partie de notre corps dévoile tous nos plans d'attaque à un adversaire, et on compte sur les griffes d'une patte les félins qui ont pratiqué le trrèèèèssssss long entrainement pour pouvoir prendre une position d'attaque discrète et non révélatrice... Mais bon... Même si Fufuu était à peu prêt certain de gagner, il n'avait aucune envie de se battre...

Regarde bien où tu mets les pieds, sinon tu risque de trébucher... Sans lui laisser le temps de répondre, il poursuivit :Je n'ai aucune raison de me battre contre un misérable perdant qui ne ferait pas la différence entre son pif et un furoncle... Va manger ton écureuil ailleurs et fiche moi la paix...

Avant que le guerrier n'ait eu le temps d'enchainer la moindre réponse, ou de bouger une griffe, Fufuu sauta contre le tronc de l'arbre et rebondit pour se poser dans une branche un peu plus haute et beaucoup plus fine, et se recoucha au soleil, sans quitter son adversaire des yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poison d'Amour✖ Perdu dans la forêt ✖
mafieuse insomniaque



Wanna be anarchy ?Messages : 208
Age : 19
Localisation : Dans un endroit inconnu que seul un Panda avec son bambou chéri peut connaître. \o/

Feuille de personnage
Pseudo : Panda.
Clan: Clan de la Forêt
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Rencontre au Grand Chêne [pv Poison d'Amour]   Mer 1 Juin - 16:05

Quelle idée tout de même, de dormir en haut d'un arbre ! C'était pas tous les chats qui le faisaient. Plus des, comment ça s'appelle déjà ? Oui vous savez, ces trucs qui mangent et dorment tout le temps, souvent dans les arbres... LES PARESSEUX. Oui les animaux hein ! Eh bien l'expression qui dit que lorsqu'on dort ou qu'on se laisse un peu trop aller, on est un paresseux, s'accordait tout à fait à ce chat qui se reposait, en haut de son arbre, qui de plus n'était franchement pas discret. 'Fin j'sais pas mais fallait être gros comme un éléphant pour bouger et faire tomber des feuilles au sol, et ce en pleine saison des Feuilles Nouvelles, alors qu'elles sont déjà accrochées depuis longtemps. Donc ce "chat", ni discret ni apparemment très fort - dormir en haut d'un arbre... Poison d'Amour ni croyait pas - le regardait, ayant entendu ses paroles. Et lui répondit à son tour. Ahah mais c'est qu'il a de la répartie le paresseux ! Enfin ce qu'on appelait répartie était plus un humour de merde pour des petits merdeux de quelques lunes, que de la répartie bonne et dure comme celle de Poison d'Amour. Mais qu'est-ce que c'était risible ma parole. Le chat avait l'air d'y croire dur comme du fer à ses paroles, mais geeeeeenre il serait plus fort que Poison d'Amour quoi. Continuant alors, il se mit à lui dire qu'il ne cherchait pas le combat, et le traita alors de quelque chose que le guerrier gris ne comprit pas bien, apparemment de furoncle ou autre chose peut-être, mais il entendait que c'était dévalorisant. Ou plutôt que c'était censé être "dévalorisant" vu ce qu'il envoyait. Mon Dieu l'humour de merde, même le Petit que j'ai croisé la dernière fois avait un meilleur sens de la répartie que toi.
Et puis genre ce truc pouvait battre Poison d'Amour.

C'était ce que le chat devait se dire sûrement, alors que, promptement, il quitta la branche où il était allongé et monta dans une autre, plus haute et plus fine que la précédente. Battre Poison d'Amour. Etre plus puissant que lui. Non, c'était impossible, évidemment ! Mais bon, à sa décharge, se dit Poison d'Amour, il ne sait pas qui je suis réellement. Non mais tiens ça c'est nouveau, le guerrier du Clan de la Forêt qui cherche des excuses à ce petit truc qui avait troublé son repas ! A ce petit truc qui ne savait même pas faire la différence entre un être capable de le faire à peine bouger et un autre capable de le tuer ! Pfff, il était ridicule, ce chat, après tout. Il ne savait pas à qui il avait affaire, quel chat avait-il sous les yeux ; pourtant le guerrier gris commençait à avoir sa petite réputation dans le coin, surtout depuis la mort d'Etoile Apocalyptique ! Il était le chat le plus puissant de la forêt après tout. Le plus beau, le plus intelligent, le plus athlétique, le plus fort, le plus rapide... Bref. Poison d'Amour est certain que tout cela est vrai, c'est pour cela qu'il ne se prend pas au sérieux. Ou plutôt si, il se prend trèèès au sérieux, mais je veux dire, pas sa connerie. Car en fait il ne sait pas qu'il est trop con ce chat, à force de se dire qu'il est le plus puissant machin-chose. Et il ne doute de rien, et surtout pas de ça ! Alors essayez de lui faire entendre que c'est une pure connerie et il vous casse les os. Et vous arrache la queue et les oreilles. Et vous fait vomir vos tripes. Mais que c'est charmant mes enfants 8D Leçon d'SVT numéro un chers chats, que sont les tripes ! Ahah ! Maintenant nous allons faire un pourcentage de vos réponses, prenez vos calculatrices et faites des maaaaaths.
ENFIN BREF, ça par en live là XD

Poison d'Amour esquissa un sourire alors que le chat avait fini de se déplacer apparemment. Quel imbécile ce chat... Et pourquoi avait-il autant besoin de se poster sur un arbre ? Sérieux y'a mieux à faire o.o On est pas mieux sur le sol ? Le chat gris gratta la terre. Les paroles du paresseux - quel nouveau surnom XD - ne l'avait guère affecté, franchement, il s'en fichait. Oh mon Dieu un chaton vient de me lancer une sale remarque à la figure, ohlalah ça fait maaaaal ! Poison d'Amour se mit soudainement à rire ; c'était tellement bon de se délecter de la bêtise de ce truc qui servait de quadrupède appartenant à son espèce ! Mais il se reprit bien vite, se lécha les babines - la proie était toujours sur le sol et le chat avait toujours faim, qu'est-ce que c'était dommage qu'il ne pouvait la manger ! - et s'avança vers le tronc.

- Et toi regarde bien dans ce qu'il te reste de ton cerveau, sinon tu risques de ne pas trouver la micro-graine de pois-chiche qui doit germer demain pour te faire un lavage. Imagine t'as plus de cerveau bon je veux bien ça fera pas une grosse perte vu que tu m'as l'air déjà très... limité ? Mais bon quand même mon pauvre, je te plains.

Et ce d'un ton acerbe, plus qu'ironique, le fixant d'un regard froid de ses yeux bleu océan. Boum, un point pour Poison mes amis, ahah ! Il était maître dans le maniement des paroles, était doté d'un très bon sens de la répartie, et venait de montrer ses talents. Tiens, alors mon petit, un peu refroidi j'espère ! C'est toujours bon de se prendre une douche froide, ça montre à quel point on peut être con. Désireux de continuer à enfoncer le matou paresseux, Poison d'Amour reprit :

- Mais moi non plus, je n'ai aucune raison de me battre contre un pseudo-chat qui a une pseudo-répartie à en faire caguer un Bisounours constipé, surtout si le combat est aussi pseudotypé que sa pseudo-répartie.

Ou comment jouer avec les mots, Poison d'Amour acte I scène I mes enfants ! Non franchement il a un peu abusé sur le "pseudo", mais ça fait tellement mieux, tellement plus chic, tellement plus classe 8D

- Moi j'ne viens ici que pour manger mon écureuil tranquillement. C'est pour ça que, comme tu n'es pas chez toi ici et encore moins sur ton territoire, tu vas dégager sur le champ. Maintenant comme tu as l'air pathétique dans le combat, si tu l'es autant que dans tes mots en tout cas, j'l'engage pas, c'est pas intéressant un combat sans qu'il n'y ait... un véritable combat.

Là encore j'me comprends, enfin, Poison d'Amour se comprend. Oui bon vous allez me dire, mais qu'est-ce que ça veut dire ce truc, d'où l'a-t-il cherché, comment il a trouvé toutes ces expressions ?

Eh ben moi j'vous réponds que c'est comme ça quand on a la classe 8D

_________________

Poison d'Amour
Guerrier du Clan de la Forêt.
"Je deviendrais le meilleur guerrier de la forêt."



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fureteur• Plus seul que jamais •


Wanna be anarchy ?Messages : 59

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Solitaire
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Rencontre au Grand Chêne [pv Poison d'Amour]   Mer 1 Juin - 21:02

Bon, OK, il faut bien l'avouer, notre félin préféré (dont on ne présente plus le nom, mais tous le monde sait que ce n'est pas Poisinou) jubilait de voir son adversaire se ridiculiser aussi facilement... Bon, il avait peut être une excuse, après tout, il était surement mentalement déficient... A moins qu'il ne soit l'enfant de deux parents consanguins... Ou alors, il s'est pris une branche sur la tête quand il était jeune... Ou alors il est tout simplement con... Ouais, pour un comportement comme le sien, la dernière hypothèse reste la plus probable... Comment expliquer sinon son petit air narquois et supérieur, sachant pertinemment qu'il n'a aucun moyen d'engager le combat ailleurs que dans cet arbre, où il ne survivrait pas deux seconde ?? Ça ne serait même pas stimulent... Juste une parade ou une esquive, un double piqué retourné pour exposer son flanc à une retournée transcendantale en semi rebond à angle aigu depuis le tronc d'arbre... Suivi du meilleur moment du combat : une chute pas forcement fatale à cette hauteur, mais à laquelle on laisse nos pattes arrières... A moins qu'il ne s'empale sur cette branche en contrebas... Ouais, sa serait vraiment drôle... Sinon, sa serait un combat ennuyeux à en mourir...

Le plus drôle dans tout ça, c'est que l'autre déficient mental était persuadé d'être le plus fort... Bon, d'accord il était peut être le félin le plus puissant de la forêt... Bon, Fufuu ne lui souhaitait pas, car sa voudrait dire que le niveau des autres laissait à désirer... Mais même dans ce cas, il ne s'était jamais confronté à un félin venant de The Green Hell, et ne s'était surement jamais battu dans un arbre... Autant de raison pour ne pas s'inquiéter et pour finir sa petite sieste tranquille (à la fin, faudra que je fasse un sondage pour savoir qui a retenu la différence entre la sieste et le dodotage)... Bawi quoi ?!! Comment ne pas profiter du soleil qui règne en cette saison, en cet instant ?? Mais comment dormir, quand l'autre vous raconte des âneries à se tordre en deux ??

Et toi regarde bien dans ce qu'il te reste de ton cerveau, sinon tu risques de ne pas trouver la micro-graine de pois-chiche qui doit germer demain pour te faire un lavage. Imagine t'as plus de cerveau bon je veux bien ça fera pas une grosse perte vu que tu m'as l'air déjà très... limité ? Mais bon quand même mon pauvre, je te plains.

C'est dans ces moment là qu'on se demande vraiment qui n'a pas de cerveau... C'est vrai quoi, ce genre de remarque digne d'un chaton sachant à peine parler... Et puis, pour ce que le-félin-que-tous-le-monde-préfère-et-dont-on-a-plus-besoin-de-citer-le-nom en avait à fiche... Un parole, aussi acérée que soit la langue qui la prononce, ne blesse pas... Elle n'ouvre pas les chairs et ne fait pas couler le sang... Elle ne provoque ni la mort, ni l'infection... Bien sur, Fufuu (c'est déjà plus court que le-félin-que-tous-le-monde-préfère-et-dont-on-a-plus-besoin-de-citer-le-nom. A moins que vous ne préféreriez le-félin-que-tous-le-monde-préfère-et-dont-on-a-plus-besoin-de-citer-le-nom à Fufuu... Enfin bref, refermons cette parenthèse inutile et oubliez là, et ne la maudissez pas parce qu'elle vous a coupé en plein milieu d'une phrase...) avait put constater l'immense ravage que peuvent provoquer quelque phrase bien choisis, tant sur un individu que sur une foule... Mais c'est une autre histoire, qu'on vous racontera plus tard...

Mais moi non plus, je n'ai aucune raison de me battre contre un pseudo-chat qui a une pseudo-répartie à en faire caguer un Bisounours constipé, surtout si le combat est aussi pseudotypé que sa pseudo-répartie.

OK, donc l'autre déficient pensait avoir ses chances contre Fufuu, à tel point qu'il avait peur que le combat ne soit décevant... Bon, après toute reconsidération, il faut bien avouer que ce serait vrai... Si le combat avait lieu au sol et non pas dans les arbres !! Et puis, il faudrait plutôt s'interroger sur la qualité de ses repartie a lui !! Même une bonne sœur rougirait devant la médiocrité de son humour... Bon, faut dire qu'avec un Q.I. comme le sien, faudrait pas chercher a vouloir viser des sommets... Sa reviendrait à chercher a atteindre la lune avec une catapulte...

Moi j'ne viens ici que pour manger mon écureuil tranquillement. C'est pour ça que, comme tu n'es pas chez toi ici et encore moins sur ton territoire, tu vas dégager sur le champ. Maintenant comme tu as l'air pathétique dans le combat, si tu l'es autant que dans tes mots en tout cas, j'l'engage pas, c'est pas intéressant un combat sans qu'il n'y ait... un véritable combat.

Je suis plus chez moi ici que vous tous, et je ne bougerais pas d'ici tant qu'on ne m'y aura pas forcé... Et puis, tu dois avoir un niveau de combat tellement EXCEPTIONNEL pour penser pouvoir me battre avec tant de facilité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poison d'Amour✖ Perdu dans la forêt ✖
mafieuse insomniaque



Wanna be anarchy ?Messages : 208
Age : 19
Localisation : Dans un endroit inconnu que seul un Panda avec son bambou chéri peut connaître. \o/

Feuille de personnage
Pseudo : Panda.
Clan: Clan de la Forêt
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Rencontre au Grand Chêne [pv Poison d'Amour]   Sam 4 Juin - 16:29

    Non mais franchement, ce chat était bien pathétique. C'était... affligeant de le voir se pavaner, avec sa petite face de rat stupide, souriant comme sourirait un petit chaton téméraire en train de découvrir que "Ooooh maman le monde est beau !". Il le narguait - ou plutôt essayait de le narguer. Oui parce que ses petites tentatives ô combien effrayantes de "déstabilisation" faisait pleurer de rire, intérieurement bien sûr, le guerrier du Clan de la Forêt. Le chat en face de lui ne se rendait même pas compte de l'inégalité du combat. Alors bien sûr, s'il s'était allongé dans l'arbre et qu'il y restait après l'arrivée de Poison d'Amour, ce n'était pas simplement pour faire le paresseux. Il devait sûrement avoir une bonne technique du combat en haut des arbres et sur les branches, et pensait que, avec sa maîtrise des cimes et des hauteurs, il pouvait battre un chat de telle envergure. Oui, sauf que mon coco, tu es tombé sur Poison d'Amour, et que même s'il est vrai que le guerrier gris préfère les combats au sol, il n'en demeure pas moins le guerrier le plus puissant de la forêt, et ce n'importe où. Il n'aurait aucune difficulté à battre ce paresseux en haut de son arbre, et de le rendormir bien comme il le fallait. Oui c'est ça mon paresseux, en fait je crois que tu manques de sommeil. Retourne donc sur ta branche et ferme ton clapet.

    Et puis franchement, ce truc n'avait pas de cerveau. Alors soit il était complètement con, soit il ne voulait pas comprendre la vérité qui était, pourtant, si écrasante. Car il lui répondit qu'il était chez lui plus que quiconque, déjà ; mais quelle bêtise ! Bon, on va dire qu'il a une circonstance atténuante : il a l'air d'être un Solitaire. Son odeur, en tout cas, ne rappelle aucun des quatre Clans à Poison d'Amour. Soit, mais les Solitaires ont leurs territoires aussi, alors qu'ils y restent ! Il n'était pas chez lui, et bien au contraire, il envahissait le territoire d'autrui. Sûr que, quand on a le cerveau aussi limité qu'un Bipède, on ne risque pas d'aller loin. Deuxième chose, il était encore convaincu de sa toute-puissance à lui - et de la non-puissance de Poison d'Amour. Mais mon petit, t'es vraiment bête ou tu le fais exprès ? A moins qu'on t'ait greffé une crotte de renard à la place de ton cerveau ? Et en plus, il se permettait et de critiquer le niveau de son adversaire, et de se moquer de lui. Ca, ça ne passait pas, et ce bouffon allait bien voir de quel bois le guerrier du Clan de la Forêt se chauffait.
    S'il ne s'arrêtait pas, il allait morfler. Dur de dur.

    - De un, mon coco, je t'informe que tu es sur le territoire du Clan de la Forêt, soit de mon Clan. Puisque tu n'appartiens pas à ce Clan, ce territoire n'est pas à toi, donc tu dégages. J'essaye d'être clair, comme ça ta débilité mentale peut bien analyser mes paroles, on ne sait jamais, au cas où tu ne comprennes pas le sens de mes mots. C'est ça être déficient.

    Boum. Poison d'Amour avait toujours la tête levée vers le haut. Mais c'est ça petit bâtard, continue encore à me narguer et je monte te refaire ta petite culture forestière. Non en te faisant bouffer la pizza du même nom - mmh, une forestière *___* - mais en te faisant bouffer la branche sur laquelle tu es assis. Ca n'a pas le même goût c'est sûr, et puis moi personnellement je préfère manger la première, mais bon, tu l'auras cherché. Les yeux bleu océan de Poison d'Amour se fichèrent dans ceux du chat en hauteur. Il n'avait qu'une envie : monter et le tuer d'un coup de pattes. Seulement il fallait qu'il attende encore un petit peu. Il voulait, avant de faire souffrir pour de bon ce stupide chat, l'assommer, lui faire comprendre qui il était. Lui faire comprendre qu'il était en face du meilleur guerrier de la forêt, et que, par conséquent, ce n'était pas lui qui faisait la loi. Et puis en fait il s'amusait bien, notre Poison, avec ce chat. Il était tellement... stupide. Inconscient. Tellement que ça en devenait hilarant. Le guerrier gris voyait, en cette scène, une profonde désespérance pour des cas comme celui-là, et franchement, il en riait. Il se jouait de ce type de chats, il se moquait d'eux, et aimait ça par-dessus tout. C'était un moyen pour lui de s'amuser un peu.

    - Et de deux, mon petit, si tu crois m’impressionner en essayant de me déstabiliser et surtout, en essayant de me faire douter de mon talent, tu as tout faux. Oui, c'est vraiment hilarant de te voir et te ridiculiser de la sorte, et foncer la tête baissée dans un mur.


    En l’occurrence, le mur c'était lui. Oui, Poison d'Amour était un vrai mur, une véritable muraille à passer, et ce n'était pas ce chat qui allait briser ce mur. Il était si incompétent qu'il n'arriverait même pas à briser un millimètre de la pierre de ce barrage ! Et après, il se disait fort ! Fort pour quoi ? Fort pour te ridiculiser, très cher !

    - Oui, dans un mur. Et sache que tu vas être vachement sonné après ce choc. Tu verras, tu comprendras très vite à qui tu as affaire.


    Alors, mon cher, tes idées changent-elles un petit peu ?

_________________

Poison d'Amour
Guerrier du Clan de la Forêt.
"Je deviendrais le meilleur guerrier de la forêt."



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fureteur• Plus seul que jamais •


Wanna be anarchy ?Messages : 59

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Solitaire
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Rencontre au Grand Chêne [pv Poison d'Amour]   Mar 7 Juin - 19:41

Certains chats sont de vraies légendes pour les forêts du monde, usant d'une intelligence exceptionnel et d'une force hors du commun pour défendre leurs territoires et protéger leurs clans. Ils faisaient preuve de courage et de loyauté, et leurs tactiques de combat étaient inégalables sur les champs de batailles. Ils formaient d'excellents guerrier et leurs noms étaient acclamés pendant de très nombreuses générations. La moindre de leurs batailles, la moindre de leurs missions étaient contées par les anciens de tous clans... D'autres tentaient de les égaler, usant de force sur les champs de batailles mais rarement de l'intelligence qui va avec, se prenant les plus puissants guerriers de la forêt, développant un égocentrisme hors norme... Bon, je suis prêt à prendre les paris... Combien pensent que Poison d'Amour fait partie de la première catégorie ?? Hein ?? Personne ?? Bawi, sont pas fous les gens, ils ne parient qui sur les choses qui ont une chance de nous faire gagner... Eh oui, mesdames et mesdames, Poison d'Amour n'avait rien d'un guerrier exceptionnel, c'était juste un clown qui se prenait pour le meilleur de tous les chats... Bon d'accord, son physique avantageux n'était pas négligeable dans l'équation, et il avait certainement appris de très bonne technique de combat... Mais soyons sérieux cinq minutes, comment pouvait-il penser une seule seconde pouvoir battre un guerrier dans son élément naturel, alors que lui même n'y avait jamais mit les pieds ?? Penser pouvoir battre Fufuu alors qu'il ne s'était jamais battu dans un arbre, voilà un parfait exemple de chose hilarante... Ça n'était même pas de la vantardise... Fufuu savait très bien qu'il pouvait être vaincu par quelqu'un qui avait l'habitude du combat en haut des cimes... Mais franchement... Perdre contre ce Poison d'Amour...

De un, mon coco, je t'informe que tu es sur le territoire du Clan de la Forêt, soit de mon Clan. Puisque tu n'appartiens pas à ce Clan, ce territoire n'est pas à toi, donc tu dégages. J'essaye d'être clair, comme ça ta débilité mentale peut bien analyser mes paroles, on ne sait jamais, au cas où tu ne comprennes pas le sens de mes mots. C'est ça être déficient.

Bon OK, ce matou le prenait pour un demeuré... Fufuu savait très bien où il se trouvait, sur le territoire de qui et en train de voler le gibier de qui... Ce n'était pas à ce matou de le lui apprendre, surtout qu'il s'en sortait très bien tout seul pour se repérer dans la forêt... Et puis, même si les guerriers des clans faisait une distinction entre les solitaires et les chats errant, Fufuu ne se sentait pas concerné par les frontières et les lois de cette forêt... Il vivait comme bon lui semblait là où il le voulait, et personne n'était en mesure de se mettre en travers de son chemin lorsqu'il avait pris une décision !! Mais il n'était pas au bout de ses surprises quand à la stupidité de son adversaire :

Et de deux, mon petit, si tu crois m’impressionner en essayant de me déstabiliser et surtout, en essayant de me faire douter de mon talent, tu as tout faux. Oui, c'est vraiment hilarant de te voir et te ridiculiser de la sorte, et foncer la tête baissée dans un mur. Oui, dans un mur. Et sache que tu vas être vachement sonné après ce choc. Tu verras, tu comprendras très vite à qui tu as affaire.

Le ridicule ?? Qu'est ce que c'est ?? Nan, sans rire, Fufuu se foutait complétement d'avoir l'air ridicule... Il ne connaissait personne ici qui puisse profiter de son ridicule, et ça ne lui faisait ni chaud ni froid que quelqu'un puisse se moquer de lui... Bien au contraire même... Avoir l'air ridicule, c'est inciter son adversaire à nous sous-estimer, et donc sa permet de reprendre l'avantage plus facilement au combat... S'il y a bien une chose que Fufuu ne ferait jamais, c'est bien cette erreur là : sous estimer son adversaire !! Jamais il ne se moquait de son adversaire, à part pour le pousser a bout et obscurcir son jugement... C'est l'erreur à ne pas faire : ridiculiser son adversaire...

Ce matou se lova sur la branche où il se trouvait, posant un regard négligeant sur son adversaire (tout du moins, négligeant en apparence) et articula d'une voix posé :

Je sais déjà à qui j'ai affaire, et sa ne me fait vraiment pas peur... Je ne voit personne dans cette clairière de particulièrement menaçant...

Dernière petite analyse de la situation, pour évaluer ses chances de gagner la confrontation actuelle : le matou se trouvait lové sur l'une des branches les plus hautes d'un vieux chêne au tronc complétement lisse et dénué de branches à sa base, au pied duquel un félin vantard et capricieux se pavanait en répétant à tout bout de champ des absurdités... Bien que mentalement déficient, il semblait néanmoins doté de muscles puissants et d'une silhouette élancée... Il avait manifestement l'habitude de se battre en forêt, mais pas sur les cimes des arbres... Un jeu d'enfant !! Même un apprenti de sa Guilde natale pourrait le battre en haut des arbres... Alors que pourrait il faire face à un guerrier expérimenté ??


[désolé du niveau de ce rp, je me rattraperais au prochain --"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Fourmi✖ Perdu dans la forêt ✖


Wanna be anarchy ?Messages : 218
Age : 21
Localisation : Ah, tu veux venir me voir ? Comme c'est gentil ! Bon, d'abord, en partant de chez toi, tu prend la première à gauche. Ensuite, la cinquième à droite [ Fais attention, ya priorité à droite sur tout le long de l'avenue ]. Au rond point, tu prend la deuxième sortie, tu continue un peu. Au carrefour, c'est à gauche. Tu continue sur... 200 mètres environ. Là, t'as une pitite maison verte. Tu la voie ? Bien, tu toque. Tu es chez une amie de la tante, de la soeur de ma mère ! Donc tu lui demande comment aller chez la cousine du grand père de mon père. A ce moment là, elle te dit de prendre la cinquième à gauche, puis la troisième à droite. Tu prend ensuite l'autoroute [ A gauche, sinon tu repars dans l'autre sens ]. Tu sors à la sortie 28 ter [ Pas la bis, tu tomberais au Royaume des Morts ! ] Là, tu sors, tu prend au rond point à la huitième sortie. Tu continue sur environ trois kilomètres. C'est une route de campagne ! Et là, tu vas voir une caravane [ Seulement entre le 5 et le 7 juillet 1998, après, elle y est plus ! ] Et là, elle te dit de faire demi-tour, et de refaire tout ce que tu viens de parcourir, et tu atterris chez toi ! Comment, c'est pas là où tu voulais aller ?

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Forêt
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: Rencontre au Grand Chêne [pv Poison d'Amour]   Mer 15 Fév - 7:34

[ Je lock ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Wanna be anarchy ?

MessageSujet: Re: Rencontre au Grand Chêne [pv Poison d'Amour]   Aujourd'hui à 7:26

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre au Grand Chêne [pv Poison d'Amour]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Cat :: Archives :: Anciens Rps-
Sauter vers: