Incarnez un chat et vivez dans l'un des Clans !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est repartit pour un tour. [ DieuDonné et ses pôtos. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage de Buisson๑ Tout au fond du lac ๑✖


Wanna be anarchy ?Messages : 46

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan du Lac
Relations du Chat:

MessageSujet: C'est repartit pour un tour. [ DieuDonné et ses pôtos. ]   Mer 30 Mar - 17:31

    Et encore.
    [ Avec DieuDonné. Rajout possible, MP oblige. ]

    Le vent soufflait fort par ce sympathique après midi de presque printemps. Cependant, bien que la neige avait encore été présente la semaine précédente, elle ne pointait plus le bout de son nez. C'est ça quand le redoux vient. On entendais d'ailleurs par ci par là, de jolis chants d'oiseaux de toutes sortes, tels que le Rossignol, passant par le corbeau et finissant par le choucas. Le ciel, quant à lui, était dégagé, malgré quelques nuages qui passaient de temps à autres. La faute au vent. La végétation, quant à elle, était de plus en plus touffue. Peu à peu, la forêt céda la place à une végétation de moins en moins épaisse, laissant la place à une immense clairière surmontée de quatre arbres magnifiques. Ils étaient tellement haut qu'ils paraissaient toucher les cieux. Cela était sans doute pour cela que le clan des Etoiles avait choisit ce lieu pour parler aux quatre clans. Ce lieu était d'ailleurs baigné dans une lumière étrange qui donnait à la clairière un air mystique. Soudain, les buissons bougèrent furtivement, puis véritablement. Un chat pénétra alors dans la clairière.

    C'était Nuage de Buisson, le petit dernier du clan du Lac. Sauf qu'avec son superbe sens de l'orientation, le Buisson s'était ENCORE perdu. Enfin, c'était pas de sa faute ! Tous se ressemblait tout le temps, et il faut dire qu'il y avait trop d'odeurs pour qu'il puisse sentir quoi que ce soit. En plus, il était trempé comme pas possible. Ca non plus, c'était pas de sa faute. Il avait voulu chasser un énorme campagnol qui aurait nourrit deux anciens tellement il était gros ! Mais c'était à côté d'un ruisseau qui avait un débit plutôt fort, et Buisson s'était loupé et était tombé dedans. Il avait tellement déboulé dedans qu'il était sortit sur la première rive qui venait, et qu'il croyait être la bonne. Il s'était bien trompé. Voila deux heures qu'il errait dans le but de trouver quelqu'un pour lui dire par où rentrer. Il se fichait de savoir si il l'attaquerait ou pas, ce quelqu'un, du moment qu'il lui disait qui il était et où aller, en lui montrant qu'il n'avait pas chasser, et ça coulerait de source. Sauf qu'il y avait un problème. C'était le seul dernier et pourtant important. Il faudrait le trouver, ce quelqu'un.

    Buisson eut soudain l'impression d'être déjà passer par là. Cet arbre avec la drôle de branche, il l'avait déjà vu non ? Et cette brindille, c'était lui qui l'avait cassée en marchant dessus ! C'était la meilleure, voila qu'il tournait en rond. Non mais vraiment, n'avait-on pas idée d'avoir de pareilles forêt si touffue et grande ?! Voila ce que ça donnait après ! Et si...Et si il faisait beaucoup de boucan ? Allez hop, quelqu'un l'entendrait bien. Aussitôt dit, aussitôt fait. Buisson se mit à crier des appels au secours. Après une vingtaine de minutes et la gorge sèches, les buissons bougèrent enfin. Une odeur ennemi emplit la clairière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Entropie


Wanna be anarchy ?Messages : 27

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Lumière
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: C'est repartit pour un tour. [ DieuDonné et ses pôtos. ]   Mer 30 Mar - 18:24

Le temps était magnifique dans la forêt des Quatre Platanes, hormis un vent d’une intensité non négligeable pour les poids-plumes. Au plus profond des bois, la lumière ne passait pratiquement pas due à l’épais feuillage des arbres environnant. Néanmoins, on pouvait discerner ce qui se trouvait aux alentours, là où Dionée Noble se promenait. Enfin… se promener n’était pas vraiment un terme adapté pour désigner ce qu’il faisait là. En réalité, il avait terriblement besoin d’une herbe spéciale qui ne poussait qu’aux Quatre Platanes, à cause de la sombre atmosphère. Selon les dires, c’était justement à cause de cette atmosphère que les herbes spéciales poussaient. Elles avaient de l’eau en abondance à cause des rivières, une terre assez saine et riche en minéraux, souvent retournée par les insectes ou agrémentée de déjections animalières, aux parfums indiscrets. Cette herbe se nommait le chèvrefeuille.

Toujours en quête de moyen pour faciliter la vie des chats de son clan au sujet des maladies, un ancien avait réussi à convaincre Dyo que cette herbe chèvrefeuille serait une bonne implication pour le clan. Le guérisseur ne voulait pas, et ne devait pas passer à côté d’une telle occasion, c’est pourquoi il était parti afin de requérir un peu de la précieuse denrée. Au cours de son voyage, il n’avait pas fait beaucoup de rencontre… Il s’était parfois arrêté chez de petits clans pour se revigorer et voir du monde, ainsi que s’entraîner dans le domaine de la flatterie féminine pour ne pas perdre la main, mais à part cela, il n’avait vu nul chat de grands chemins comme lui.

Bon sang, mais où pouvais donc pousser cette herbe ? Dyo arpentait depuis plusieurs heures la forêt sans en avoir vu la moindre trace, le moindre petit épi coloré dépassant du sol qui ressemblait à la description que l’ancien lui avait faîte. Une herbe longue et fine, légèrement jaunis, à l’odeur croisée entre de la ciboulette et de l’anis. Bon, au sujet de l’odeur, Dyo pouvait l’oublier… Il y avait tant à sentir ici que cela devenait impossible. Mais l’aspect, ça il devait le voir.

Désespéré, Dyo s’arrêta. Être autant de temps hors de son clan pour chasser une chimère, en valais-ce vraiment la peine ? Des vies étaient peut-être en jeu dans son lieu de vie, à cet instant précis, et il pouvait vite les sauver. Non ! Il ne devait pas penser à ça. Sa mission, trouver les chèvres feuilles, voilà ce qui importait réellement. Il faut parfois oublier certain objectifs pour se concentrer sur les autres, ce n’est que comme cela que l’on peut convenablement avancer.

Dionée Noble, se reposant et réfléchissant, entendit alors un craquement. Il se campant sur ses quatre pattes, aux aguets. Quelque chose se trouvait ici, dans les bois, prêt de sa position. Dyo attendit plusieurs minutes, et comme rien ne se produisit, il reprit sa route, néanmoins d’avantage sur ses gardes. Plus tard, il entendit une voix, lançant un appel au secours. Une voix de chaton apparemment, quoique un peu rauque. Il devait avoir quelque problème de gorge, pensa Dyo. En se dirigeant vers la voix, il sentit bien la présence du dit-chaton, mais également quelque chose d’autre. A pas de velours et à plat ventre, il s’approcha du chaton perdu dans l’éventualité de le sauver, ou même dans celle où cet appel était un piège. On ne sait jamais ce qui peut arriver dans une forêt sombre comme celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Buisson๑ Tout au fond du lac ๑✖


Wanna be anarchy ?Messages : 46

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan du Lac
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: C'est repartit pour un tour. [ DieuDonné et ses pôtos. ]   Lun 25 Avr - 21:05

    Le vent soufflait de plus en plus fort, comme si, par le plus grand des hasards, quelque chose de terrible allait se passer, comme si le monde allait s'effondrer. Les arbres bruissaient, la nuit tombait, le température baissait... Que de choses inquiétantes ma foi ! Il en aurait fallu moins à Nuage de Buisson - ou à un chaton en général, voir même un apprenti - pour déguerpir. Les buissons, autour de l'autre Buisson, bougeaient bizarrement. Une odeur ennemie se fit sentir de nouveau - si c'était un guerrier, il était bête ! Il était dos au vent ce bêta. Cependant, une autre odeur se fit sentir. Pire ? Plus que pire dans cette inquiétante forêt ? Oui, bien pire. Du centre de la clairière, le Buisson tremblait comme une feuille [ AHAH, le jeu de mot buisson-feuille ! TROP KIFFOUILLANT ]. Le pauvre apprenti, ne pouvant fuir nulle part, n'avait pas d'autre choix que de se blottir au centre de la clairière, dans de minces herbes cachant à peine le bout de ses pattes, et à attendre que le danger vienne d'un coup. A ce moment là, le petit attaquerait. Et il mourrait avec honneur ! Car oui, il sera peut être mort à sa première embuscade, mais au moins, il sera mort en se battant, pas en se livrant à l'ennemi. C'était ça, le vrai esprit du guerrier. l'adrénaline montait petit à petit dans le corps du Buisson, échauffant ses muscles, tendus à crever. Non, Buisson ne mourrait pas. Il se battrait jusqu'au bout...

    Mourir ...? Non, il ne voulait pas mourir ! Maman serait inquiète, et puis, son père qu'il n'avait jamais connu et dont il ne connaissait pas le nom, peut être qu'il lui manquerait aussi ! Jamais il ne devrait mourir. Du moins, pas avant d'avoir vu son père, d'avoir sentit son odeur et toucher son pelage. Car sa mère disait tout le temps, et à qui voulait l'entendre, que la magnifique musculature - très maigre pourtant - qu'il avait hérité de son père serait superbe pour sauter dans les arbres. Dans les arbres ? Euh, on est du clan du Lac, je sais pas où est-ce que tu as pêché ça ! [ AHAH, Lac-pêché, TROP KIFFOUILLANT ]. Et puis, elle disait sans cesse que son pelage était tellement similaire au sien, pelage de feuille... Alors, pendant trois jours, Buisson avait erré un peu partout dans la forêt, se faisant un peu gronder. Mais il voulait juste trouver un guerrier pelage de feuille ! Malheureusement, si il mourrait ici, et surtout maintenant, tout les espoirs de retrouver son père serait réduit à néan. Quoi que, si il est déjà mort, il le retrouverait, et ils vivraient ensemble de fabuleux moments... Encore faut-il que son père soit mort. Et puis, il lui faudrait aussi quitter sa douce mère, la belle Rose Bleue. Ils s'entendaient particulièrement bien ensemble. Car, à défaut d'avoir une mère protectrice et mature, Buisson était tombée sur une grande enfant. Et il avait grandit, bien plus vite que les autres. Alors maintenant, étant beaucoup plus mature que sa mère, il la protégeait contre ceux qui se moquait d'elle. Jamais il ne la laisserait tomber. Il ne mourrait pas. Elle avait besoin de lui, et lui d'elle. Il était son seul fils après tout, puisqu'elle avait perdu les autres chatons... Non, ce n'était pas de sa faute. Elle ne pouvait pas savoir que c'était en hiver qu'elle allait accoucher !

    Sortant de ses pensées, décidé à en découdre, Buisson se mit en position d'attaque - ou de défense, va savoir - et commença à scruter les alentours. Un petit moment de silence passa, mais Buisson ne lâcha pas sa position. L'ennemi était toujours là, Buisson le savait d'instinct. Les deux ennemis même. Ils voulaient sans doute que Buisson relâche tout, qu'il baisse sa garde, pour l'attaquer en traître. Oh les gros méchants ! C'est vache - et lâche - ça. Mais non, Buisson ne tomberait pas dans le piège. Enfin, presque. Il fit semblant de relâcher sa garde, tout en gardant un oeil vers le buisson qui avait bouger un peu avant. Soudain, celui-ci bougea faiblement, puis plus fort. Enfin, une tête de lapin sortit. Buisson était immobile. Le coup de son pelage, ça le faisait à chaque fois dit donc ! Le lapin s'avança prudemment, humant de ci de là, puis s'approcha plus fermement du Buisson - ou du buisson, pour lui AHAH. Il était maintenant à quelques centimètres du Buisson - du vrai cette fois - quand il s'arrêta. Regardant plus attentivement, il crut sentir l'odeur de son ennemi mortel number one, mais il n'eut pas le temps d'en être sur. Buisson avait bondit et l'avait tuer d'un seul coup. C'est goulûment qu'il avala sa toute première proie, tout en gardant à l'esprit qu'il y avait un autre ennemi. Il le savait. Juste derrière le troisième arbre, à gauche du massif de fleurs jaunes / orangées. Mais il fallait faire comme si de rien était. Car il fallait qu'il approche, ce vilain qui lui faisait trop peur.

    Tandis que Buisson finissait sa proie, rien ne venait. L'ennemi se croyait sans doute sous le vent - ce qui était faux, puisque Buisson le sentait. Ou alors, il était trop gentil sa mère et il attendait gentiment que Buisson finisse tranquillement sa proie pour arriver avec grâce et gentillesse et le tuer gentiment, parce qu'il était sur son territoire et que c'était sa proie. Oups. Enfin, il finit son lapin. Que ça faisait du bien ! Mais là, il en avait ras le bol. Cet ennemi au caca ne voulait toujours pas sortir, espionnant tout ses faits et gestes. Non pas que Buisson ne soit pas patient - il l'est énormément, avec une mère pareille - mais le fait que quelqu'un l'espionne à son insu lui déplaisait fortement. Enfin, il s'assit, fit face au buisson - celui qui bruisse - et lança :

    - Quand vous aurez fini de m'observer, peut être pourriez-vous sortir ? C'est assez génant.

    Le ton était calme, posé. Buisson n'avait pas peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Entropie


Wanna be anarchy ?Messages : 27

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Lumière
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: C'est repartit pour un tour. [ DieuDonné et ses pôtos. ]   Dim 8 Mai - 19:16

Dionée Noble, derrière un buisson, vit un chaton alerte plutôt bien dissimulé parmi la flore. Ainsi qu’un lapin semblant n’avoir remarqué aucun de ses prédateurs… D’ailleurs il se fit rapidement dévorer par le chaton. Suite à son repas, il se plaça en plein champ de vision de là où se terrait Dyo et lui demanda de sortir d’un ton posé. Dionée Noble, malgré son statut de guérisseur, n’avait rien à craindre d’un égaré tel que celui-ci. Et puis, pourquoi se cacher alors qu’il s’était fait, sans nul doute aisément, repérer. C’est ainsi qu’il émergea lentement du buisson, tout en finesse et avec la Classe. Il adorait toujours soigner son entrée. Imaginez… Un chat noir aux reflets légèrement bleus, aux yeux couleur de la rivière, avançant avec grâce parmi la végétation pour ensuite se présenter dans son langage soutenu habituel. Et oui, femelle ou pas, Dyo voulait toujours laisser la même impression de lui. Le jeu de flatterie en moins pour les mâles et les chatons, cela va de soi, hum.

-Bien le bonjour jeune chat. Loin de moi cette idée de jouer les voyeurs, oh non… Je ne faisais que me renseigner sur l’éventuel danger que pouvait représenter une rencontre au sein de cette forêt, ma foi assez touffue. Il vaut mieux rester constamment sur ses gardes dans un tel lieu, on ne sait jamais sur quoi ou qui nous pouvons tomber…

Cette dernière phrase fut prononcée d’une voix assez grave, d’un ton assez sombre. Nul ne le savait, mais en disant cela Dyo se fit référence à ce qu’il avait vu, puis fait, avant de se faire bannir de son clan natal. Néanmoins, on ne pouvait mettre en parallèle les deux promenades dans la forêt, puisque celle de son passé était complètement dénuée de danger, comparé à celle-ci. Se rendant compte que sa dernière phrase pouvait être prise à double sens, vu qu’on aurait pu croire qu’il jouait les chasseurs affables qui sympathisaient avec ses futures victimes, il décida de poursuivre rapidement son introduction.

-Quoiqu’il en soit, permets-moi de me présenter : Dionée Noble, Guérisseur du Clan de la Lumière. Oui, je suis assez loin de chez moi, haha, mais que veux-tu… Parfois, il est nécessaire de voyager. Ou vital… Bref. Comment te nommes-tu, jeune chat ? Et, excuses-moi si ma question peut te paraître indiscrète, serais-tu perdu dans cette immense forêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Buisson๑ Tout au fond du lac ๑✖


Wanna be anarchy ?Messages : 46

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan du Lac
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: C'est repartit pour un tour. [ DieuDonné et ses pôtos. ]   Dim 29 Mai - 20:39

Le soleil commençait déjà à se coucher. Déjà ?! Cela faisait tout de même un moment que Buisson était dans la forêt. Certes, c'était sa mission. Cependant, Buisson aimait de moins en moins cette balade. Non pas qu'elle ne soit ennuyeuse, mais il survenait des évènements qui ne lui plaisait pas. Tout d'abord, le coup du lapin. Il avait vachement flipper le pauvre, SUS AUX LAPINS QUI FONT PEUR AUX GOSSES. Il est vrai également que ce n'est pas conseiller aux petites boules de poils qui ressemblent comme deux gouttes d'eaux à des buissons de se balader dans la forêt à des heures si tardives - même si c'est très bien ça, de ressembler à un Buisson. C'est pratique si on veut se cacher - à condition d'être sous le vent, of course. Or donc, voila notre Buisson qui doit faire face à un nouvel évènement, certes imprévus, mais qui n'est pas pour lui déplaire, puisque c'est lui qui avait appeler au secours - sa gorge s'en souviendrait, de se jour là. Et voila. Buisson, toujours face au buisson qui abritait l'inconnu, ne tressaillit même pas lorsque le buisson se mit soudainement à bouger. Soudain, une patte noire avec des reflets bleus en sortit, suivit d'un tête dans les mêmes tons et d'un corps particulièrement musclé - mais pas trop. D'ailleurs, le crâneur qu'était ce chat faisait bien attention à son entrée. Genre il veut séduire le Buisson quoi. Frimeur va.

-Bien le bonjour jeune chat. Loin de moi cette idée de jouer les voyeurs, oh non… Je ne faisais que me renseigner sur l’éventuel danger que pouvait représenter une rencontre au sein de cette forêt, ma foi assez touffue. Il vaut mieux rester constamment sur ses gardes dans un tel lieu, on ne sait jamais sur quoi ou qui nous pouvons tomber…

Buisson tiqua - et cela se vit au mouvement que fit son oreille droite, bien qu'il fut très discret. Dis donc, sympa le mec. Il arrive, il me fait des menaces ? Le lapin avait peut être un peu revigorer le Buisson, mais il était épuisé par sa course et par la journée épuisante qu'il avait vécue. De plus, le chat paraissait bien plus âgé que lui. Buisson n'avait aucunes chances. Surtout qu'il n'était qu'un apprenti. Résultat, soit il crève, soit il be friend with the cat. A votre avis, dans une situation pareille, qui est l'imbécile qui se ferait un ennemi ? Pas le Buisson. Le Buisson lui, il était quand même assez intelligent pour pas foncer dans le tas - et surtout pas agressif. Il s'apprêtait donc à parler, tout en insérant quelques excuses au passage afin de calmer la bête - ou du moins pour la flatter, plutôt que l'énerver. Mais à peine eut-il l'intention d'ouvrir sa bouche que le mec d'en face ouvrit la sienne, semblant se reprendre. Ah, intéressant ça. Buisson referma sa gueule.

-Quoi qu’il en soit, permets-moi de me présenter : Dionée Noble, Guérisseur du Clan de la Lumière. Oui, je suis assez loin de chez moi, haha, mais que veux-tu… Parfois, il est nécessaire de voyager. Ou vital… Bref. Comment te nommes-tu, jeune chat ? Et, excuses-moi si ma question peut te paraître indiscrète, serais-tu perdu dans cette immense forêt ?

Tiens donc, un guérisseur. Buisson relâcha légèrement ses muscles - aussi fins soient-ils - mais pas trop non plus. Après tout, on ne sait jamais sur qui on tombe. Remarque, le Clan des Etoiles punirait un tel mensonge. Surtout devant un chaton innocent. Enfin bref, le Buisson relâcha un peu les muscles qui lui appartenaient. La dernière question du guérisseur le gêna quelque peu, car il est bien difficile d'avouer à quelqu'un qu'on connaît à peine qu'on est perdu, et qu'on devient donc dépendant de la personne envers laquelle, eh bien... C'est son territoire quoi. Se redressant de toute sa hauteur, histoire de montrer qu'il n'était pas totalement inoffensif non plus, malgré la dure journée, il annonça, après avoir quelque peu racler sa gorge :

- Je me nomme Nuage de Buisson, du clan du Lac. Veuillez m'excusez de l'intrusion dans votre territoire, cependant il s'agit de ma deuxième sortie en tant qu'apprenti, et je n'ai malheureusement que peu d'orientation. Malheureusement, mon mentor n'a que très peu de temps à m'accorder et je dois faire avec. Ainsi, pour répondre à votre deuxième question, il est vrai que je suis perdu.

Nuage de Buisson avait déballer son texte d'une traite. Ma foi, question langage soutenu, le Buisson était pas mal classé dans la catégorie. Surtout qu'il n'a que huit lunes quoi. De quoi impressionner un adulte d'âge mur, n'est-ce pas ? Cependant, le guérisseur parût attendre d'autres discussions venant de sa part. Okay, tu vas voir mon vieux.

- Je m'excuse une deuxième fois, mais il me sied guère de vous demandez si vous pourriez me raccompagner chez moi, ou du moins à la limite de mon territoire ? Ou bien même, de me laisser là et d'aller au moins prévenir mon chef ? Il se trouve que j'ai froid, et que je suis perdu. Et je ne sais comment rentrer chez moi. A moins que vous n'ayez une quelconque occupations à faire ?

Et là, Buisson prie. Parce que si le guérisseur, il refuse... Il est dans le caca jusqu'à la truffe, ahah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Entropie


Wanna be anarchy ?Messages : 27

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Lumière
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: C'est repartit pour un tour. [ DieuDonné et ses pôtos. ]   Dim 5 Juin - 11:52

Le jeune chat s’adressa à Dionée tel que le ferait un de ses égales, c’est-à-dire en usant d’un vocabulaire quasiment similaire à celui du noble chat. Tentative d’impressionner son interlocuteur, ou de lui montrer qu’il ne le craignait pas ? Voir même, de se moquer de lui, de lui montrer que même un jeunot pouvait user de tournures bien pensées ? L’on ne pouvait le savoir. Dionée n’était pas du genre à se montrer suspicieux envers un inconnu, surtout si ce n’était qu’un chaton seul et perdu, comme ce dernier l’avait avoué. Il décida donc d’être sympathique. Le chaton, Nuage de Buisson, en était à sa deuxième excursion hors de son territoire, et visiblement il nécessitait l’aide d’un guide pour sortir de la forêt. Dionée Noble attendu un peu pour voir si le chaton lui demanderait de l’aide, ce qu’il fit. Il préférait qu’un inconnu lui demande un service, plutôt qu’il n’en rendre un de son propre chef et passe pour la bonne poire qu’est gentille et aide tout le monde sans se poser de question.

Dyo nota encore une fois l’effort fait sur le langage. Il était fort appréciable d’avoir une conversation entre… gentilshommes, si l’on peut dire. Il aurait bien aimé l’aider, ce jeunot, mais malheureusement il devait remplir une mission très importante, qu’il ne pouvait pas simplement délaisser ainsi. Il déclina alors la demande du jeune chat, et lui expliqua les raisons de sa présence ici.

-J’aurais bien aimé t’aider, or une affaire importante m’attends dans ses bois. Si tu en as encore la patience, tu peux m’accompagner jusqu’à ce que je trouve ce pourquoi je suis venu, et ensuite je nous reconduirais à la lisière de cette sombre forêt. Dis-moi… Cela fait-il longtemps que tu ères ? Peut-être aurais-tu aperçue, par le plus grand des hasards, une herbe connue sous le nom de chèvrefeuille ? L’on m’a dit qu’elle a l’odeur de l’anis, qu’elle pousse dans des recoins sombres. Son aspect est longs et fin, légèrement jaunis. Je sais bien que tu avais d’autres choses à faire que de regarder le paysage environnant, mais si jamais… Ma foi, quoi qu’il en soit, si tu m’assistes dans la recherche de cette herbe, j’irais forcément bien plus vite, et donc par conséquent tu retourneras bien plus vite chez toi. Qu’en dis-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Buisson๑ Tout au fond du lac ๑✖


Wanna be anarchy ?Messages : 46

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan du Lac
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: C'est repartit pour un tour. [ DieuDonné et ses pôtos. ]   Dim 5 Juin - 12:21

    Le Buisson n'usait de son langage particulièrement soutenu que par habitude. En effet, on lui avait appris depuis son plus jeune âge à s'occuper de sa mère, sans cesse, car cette dernière avait un caractère assez gamin. Oh, Buisson ne lui en voulait surtout pas. Après tout, ça l'avait fait grandir bien plus vite, et surtout, côtoyer des adultes et des gens matures bien plus vite. Et Buisson adorait parler avec quelqu'un de sa maturité. En effet, étant bien plus mature que la plupart des chatons & apprentis - si ce n'est tous, mais Buisson est modeste - il n'avait pas beaucoup d'amis, et surtout, pas beaucoup de personnes à qui parler. Ainsi, le guérisseur avait une conversation plutôt soutenu et le traitait en égal - ce que Buisson appréciait grandement, avec sa maturité, il n'aimait pas être traité comme une simple boule de poil sortie de la pouponnière. Et donc, le Buisson était content. Qui sait, peut être deviendraient-ils amis ? Buisson aime se faire des amis. D'ailleurs, Buisson, comme tous les apprentis, était sociable - très sociable - et aimait parfois écouter les conversations, pour pouvoir y prendre part. Vous le verrez tout de suite, quand il écoute les conversations. D'un air concentré, il boit vos parole. Vous pouvez même lui faire gober que c'est la fin du monde. Et aussi, c'est pratique un Buisson - le chat hein :86: - parce qu'un Buisson, ça sait garder un secret. Voir même plusieurs secrets. On les enterrera avec lui dans sa tombe - UNE TOMBE AHAH. Soudain, Sir Noble reprit la parole. Ouvrez bien vos écoutilles, le Buisson est intéressé.

    -J’aurais bien aimé t’aider, or une affaire importante m’attends dans ses bois. Si tu en as encore la patience, tu peux m’accompagner jusqu’à ce que je trouve ce pourquoi je suis venu, et ensuite je nous reconduirais à la lisière de cette sombre forêt. Dis-moi… Cela fait-il longtemps que tu ères ? Peut-être aurais-tu aperçue, par le plus grand des hasards, une herbe connue sous le nom de chèvrefeuille ? L’on m’a dit qu’elle a l’odeur de l’anis, qu’elle pousse dans des recoins sombres. Son aspect est longs et fin, légèrement jaunis. Je sais bien que tu avais d’autres choses à faire que de regarder le paysage environnant, mais si jamais… Ma foi, quoi qu’il en soit, si tu m’assistes dans la recherche de cette herbe, j’irais forcément bien plus vite, et donc par conséquent tu retourneras bien plus vite chez toi. Qu’en dis-tu ?

    Buisson se mit directement à réfléchir. Certes, cela faisait maintenant plusieurs heures qu'il errait. Était-il passé devant une telle plante ? Buisson était un fin observateur, et regardait sans cesse l'environnement qui l'entourait - et l'odeur qui va avec, il le retient également. C'est pourquoi Buisson aurait fait un très bon guérisseur, mais bon. Soudain, une pensée resurgit dans sa tête. Chèvrefeuille, Chèvrefeuille... Mais oui ! Buisson se souvenait parfaitement de la plante que le guérisseur du clan lui avait montré, histoire qu'il sache la reconnaître. Il était chaton alors, et le guérisseur voyait en lui un futur apprenti. Mais Buisson avait choisi une autre voie que celle du clan des Etoiles et avait préféré partir sur celle des guerriers & protecteurs de clan. Il se rappela ensuite son odeur, qu'il avait croisé à peine quelques mètres plus loin !

    - Si vous le voulez bien, il me semble qu'une de ces plantes portait ces caractéristiques. Venez avec moi.

    Avançant prudemment, il marcha quelques pas et arriva près d'une espère de petite grotte de quelques centimètres seulement, creusée dans la roche. Et là, sous l'ombre de la voûte, avait poussé sept plans de chèvrefeuille. Certes, c'était peu, mais au moins, il était là. Faisant un signe de la queue au guérisseur, il demanda :

    - S'agit-il de cette plante ? Il me semble être celle que mon guérisseur m'a montré l'autre fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Entropie


Wanna be anarchy ?Messages : 27

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Lumière
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: C'est repartit pour un tour. [ DieuDonné et ses pôtos. ]   Ven 12 Aoû - 19:50

- Si vous le voulez bien, il me semble qu'une de ces plantes portait ces caractéristiques. Venez avec moi.

L'apprenti marcha un instant, puis se retrouva devant une petite crevasse, pourtant assez grande pour contenir une ou deux campagnols. Et là, coincés dans cette crevasse et recevant à peine de la lumière pour grandir, se trouvaient quelques plans de chèvrefeuille. Nuage de Buisson montra ces plantes avec la queue, demandant :

- S'agit-il de cette plante ? Il me semble être celle que mon guérisseur m'a montré l'autre fois.

Le parfum enivrant du chèvrefeuille entra dans les narines de Dionée Noble. Il s'étonnait ne pas l'avoir sentit avant. Il répondit à la question de l'apprenti d'un hochement de tête, signifiant qu'il s'agissait bien de la bonne plante. Le chat noir s'approcha du chèvrefeuille pour en cueillir les brins, quand soudain la réalité apparut dans la tête du guérisseur. Il s'éloigna un instant des plantes, les contempla en silence, regarda la crevasse où elles avaient poussées. Oui, quelque chose clochait.

- C'est étrange, commença Dionée Noble. Il me semblait que le chèvrefeuille avait besoin de beaucoup d'espace pour pousser et s'épanouir...

Il se leva, fit quelque pas, et s'assit à nouveau. L'odeur de la plante s'était adoucie. Mais ça, c'était normal : L'odeur du chèvrefeuille était plus forte en soirée, la nuit ou tôt le matin. Le guérisseur continua de regarder la fissure ; une autre chose lui vint à l'esprit.

- Le chèvrefeuille doit être placé plein soleil pour qu'il pousse bien. Ce n'est pas normal, ce doit pas être du chèvrefeuille... Pourtant, l'odeur est identique.

Dionée Noble regarda Nuage de Buisson.

- Je crains que je ne puisse l'utiliser. Si je ne suis pas sûr de son origine... La plante pourrait être autre chose, qui pourrait empoisonner les chats. Là d'où je viens, le chèvrefeuille poussait abondement, mais je crains qu'il ne se fait rare ici... Connaitrais-tu une autre plante utile contre les infections ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Buisson๑ Tout au fond du lac ๑✖


Wanna be anarchy ?Messages : 46

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan du Lac
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: C'est repartit pour un tour. [ DieuDonné et ses pôtos. ]   Jeu 1 Sep - 16:32

Nuage de Buisson, après avoir montrer la plante qu'il soupçonnait être le chèvrefeuille au guérisseur de la Lumière, s'assit et se mit à réfléchir en attendant que Dionée Noble ait fini d'inspecter la plante qu'il venait de lui montrer. C'est alors que Buisson se dit que finalement, peut être qu'il n'aurait pas du montrer cette plante au guérisseur. Il était du clan du Lac, par le Clan des Etoiles ! Il ne devait pas aider un autre clan que le sien ! Cependant, Nuage de Buisson n'avait pas vraiment le choix. Il ne tenait pas à ce que des gens meurent parce que Dionée Noble n'avait pas trouver de Chèvrefeuille, même si ils étaient d'un clan ennemi, et puis merde, Buisson voulait rentrer chez lui, et tant que Dionée Noble ne lui avait pas montré le chemin, c'est-à-dire tant qu'il n'avait pas trouver cette plante, Nuage de Buisson ne pouvait rentrer chez lui. Il devait donc trouver ce Chèvrefeuille. Tandis que le guérisseur examinait la plante que Buisson avait trouvé, il se mit en quête de la même plante, au cas où le guérisseur n'en aurait pas assez. Soudain, il entendit Dionée Noble parler derrière lui :

- C'est étrange, commença Dionée Noble. Il me semblait que le chèvrefeuille avait besoin de beaucoup d'espace pour pousser et s'épanouir...

Ah ? Donc ce n'était pas du Chèvrefeuille. Buisson se mit donc en quête d'une clairière, espérant trouver ce foutu Chèvrefeuille et rentrer chez lui. Enfin, après avoir un peu marcher quelques pas, il déboucha sur une clairière plutôt vaste. Il entendit soudain le guérisseur reprendre la parole. Allons donc, qu'y avait-il encore ?


- Le chèvrefeuille doit être placé plein soleil pour qu'il pousse bien. Ce n'est pas normal, ce doit pas être du chèvrefeuille... Pourtant, l'odeur est identique.


Ouais, bon, c'était pas du Chèvrefeuille. La clairière dans laquelle avait débouché Nuage de Buisson paraissait plutôt ensoleillée, mais surtout dans le coin droit. Il s'y enfonça donc plus profondément. Le guérisseur sortit soudain de la contemplation de la plante pour se retourner vers Nuage de Buisson, qui était déjà pas mal de mètres plus loin. Ça ne parut pas le gêner, il savait que Nuage de Buisson pouvait l'entendre.

- Je crains que je ne puisse l'utiliser. Si je ne suis pas sûr de son origine... La plante pourrait être autre chose, qui pourrait empoisonner les chats. Là d'où je viens, le chèvrefeuille poussait abondement, mais je crains qu'il ne se fait rare ici... Connaitrais-tu une autre plante utile contre les infections ?

Buisson allait répondre quand une plante attira soudain son attention. Enfin, la très attendue Chèvrefeuille était là ! Avec un miaulement, Buisson appela le guérisseur du clan de la Lumière à venir.

- Je crois qu'il n'y a plus à chercher. Il me semble que cette plante est bien du Chèvrefeuille, car elle possède la même odeur, et qu'elle a toutes les particularités que vous venez de m'énoncer. Vous n'avez donc plus à chercher.

Nuage de Buisson se mit un peu en retrait, de sorte que Dionée Noble puisse faire son boulot de guérisseur en ramassant la plante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Entropie


Wanna be anarchy ?Messages : 27

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan de la Lumière
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: C'est repartit pour un tour. [ DieuDonné et ses pôtos. ]   Sam 17 Sep - 18:26

Un miaulement retentit soudainement ; se retournant, le guérisseur vit que Nuage de Buisson était penché au-dessus d’une plante, et il invitait Dionée Noble à venir pour la voir. L’apprenti lui montra alors la plante, il annonça qu’elle avait la même odeur que le chèvrefeuille et il ajouta qu’elle possédait les propriétés énoncées par le chat noir il y a quelques minutes plus tôt. Le guérisseur le remercia d’un hochement de tête, et, tandis que le chaton s’éloignait un peu, il entreprit de cueillir délicatement quelques feuilles, en veillant de ne pas tout prendre pour que les pousses se renouvèlent les années d’après.
Après la cueillette, son regard croisa la fourrure de Nuage de Buisson. Il se rappela alors qu’il s’était perdu et cherchait le chemin du retour. Cependant, Dionée n’arrivait pas à se rappeler de quel Clan il était originaire. L’odeur de l’apprenti lui confirma qu’il appartenait au Clan du Lac. Le guérisseur s’approcha alors de Nuage de Buisson, puis lui montrer les territoires au Sud-est des Quatre Platanes.

- Là-bas se trouvent les territoires du Clan du Lac. Il a un peu de brume qui cache les environs, mais tu peux apercevoir le lac. Je te remercie de m’avoir aidé à trouver du chèvrefeuille.

Le guérisseur ramassa les feuilles de la précieuse plante et commença à cheminer vers les territoires du Clan de la Lumière. Il ne put s’empêcher cependant, de se retourner en chemin pour voir si Nuage de Buisson allait dans la bonne direction ou non (C’est pas Zoro, mais on ne sait jamais…). Le chat noir se demanda s’il allait bientôt revoir l’apprenti ; il était bien sympathique pour aider un chat d’un autre Clan…

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Buisson๑ Tout au fond du lac ๑✖


Wanna be anarchy ?Messages : 46

Feuille de personnage
Pseudo :
Clan: Clan du Lac
Relations du Chat:

MessageSujet: Re: C'est repartit pour un tour. [ DieuDonné et ses pôtos. ]   Dim 13 Nov - 18:51

Tandis que Nuage de Buisson s'éloignait légèrement, Dionée Noble se mit en quête de prendre quelques feuilles dans sa bouche. Buisson, par gentillesse, se serait bien proposer d'en prendre quelques unes pour l'aider, mais il se doutait que Dionée Noble ne serait pas très bien accueillit dans son camp, et Buisson non plus, au passage. Pauvre chou, il voulait juste aider ! Soudain, son regard croisa celui de Dionée Noble, et ce dernier sembla se rappeler que Buisson était perdu et ne savait pas où aller pour retrouver son territoire natal. Il prit donc la parole en désignant de la queue une direction vers le Sud, pensa Buisson néanmoins.

- Là-bas se trouvent les territoires du Clan du Lac. Il a un peu de brume qui cache les environs, mais tu peux apercevoir le lac. Je te remercie de m’avoir aidé à trouver du chèvrefeuille.


Nuage de Buisson était content d'avoir aidé Dionée Noble. Tout joyeux, il répondit :

- Je t'en prie, j'aime bien aider les gens ! Merci beaucoup :D


Et il s'en allât tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Wanna be anarchy ?

MessageSujet: Re: C'est repartit pour un tour. [ DieuDonné et ses pôtos. ]   Aujourd'hui à 11:36

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est repartit pour un tour. [ DieuDonné et ses pôtos. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Cat :: Archives :: Anciens Rps-
Sauter vers: